Archives

Catégories

Méta

Espace JeunesLeadership féminin

Education : Pathways Togo offre des bourses à 20 jeunes filles et leur donne des clés pour une année académique 2022-2023 bien réussie

(Société Civile Médias) – 20 jeunes filles, toutes des boursières de Pathways Togo dans les universités de Lomé et Kara, ont officiellement obtenu leurs bourses d’étude pour le compte de l’année académique 2022-2023. Ceci, en marge du premier atelier de l’année académique organisé par l’ONG, le vendredi 21 octobre à Lomé. La rencontre a été l’occasion de les préparer et de leur donner les clés et conseils nécessaires pour une année académique bien réussie.

Lors des échanges avec les filles sur les conditions de renouvellement de la bourse

L’octroi de ces bourses répond à la mission principale que s’est assignée Pathways Togo, celle de soutenir l’éducation des jeunes filles et des femmes togolaises. C’est ainsi que cette organisation accorde, depuis plusieurs années, des aides financières, morales et techniques aux jeunes filles ayant du mérite académique mais issues de familles défavorisées et ce, à partir du collège jusqu’à l’obtention de la licence universitaire. La bourse offerte aux bénéficiaires couvre les dépenses d’inscription, d’achats des Unités d’Enseignement, des fournitures et les frais de logement.

Lire aussi : Pathways Togo dote 65 jeunes filles de compétences pour réussir les études universitaires et s’insérer professionnellement

Vue, en partie, des bénéficiaires de la bourse lors de l’atelier

« Ce que nous cherchons, c’est l’éducation de la femme togolaise. Nous estimons qu’en éduquant une femme, on éduque le monde entier parce qu’une femme bien éduquée transmet ce qu’elle a acquis à ses enfants et ainsi de suite. A travers ces bourses, il s’agit pour nous de contribuer à réduire la disparité liée au sexe dans l’accès à l’éducation, en donnant aux filles la possibilité de poursuivre leurs études jusqu’à l’université et de ne pas s’arrêter en chemin », explique Danielle Naugle, Directrice exécutive de Pathways Togo.

En plus d’avoir permis aux responsables de l’ONG d’éclairer les bénéficiaires sur les conditions de renouvellement de la bourse qu’elles ont reçue, conditions qui se résument pour l’essentiel à l’assiduité au travail et à la réussite à la fin de l’année, le premier atelier de l’année académique 2022-2023 a servi de cadre pour entretenir les 20 jeunes filles sur comment réussir son année académique, et surtout avec excellence.  Il s’agissait de leur donner les clés essentielles pour réussir l’année 2022-2023 avec brio. Une thématique très importante quand on sait que les méthodes de travail universitaire sont différentes de celle du lycée.

Sarah Goe, lors de son entretien avec les jeunes filles sur comment réussir son année académique

« A l’université, il faut être stratégique. Au-delà des cours qu’on reçoit, il faut mettre du sien pour pouvoir réellement s’en servir pendant les évaluations. C’est l’un des points essentiels que j’ai touché lors de mon intervention à l’atelier. Aussi, j’ai fait comprendre aux jeunes filles boursières qu’à l’université, elles doivent se faire remarquer par leur travail et non par autre chose. L’université est un monde très grand, et la seule façon de se distinguer dans cet univers est de bosser pour être parmi les meilleurs », explique Samira Agoro, doctorante en Science de l’éducation et de la formation à l’Institut national des Sciences de l’éducation de l’Université de Lomé et intervenante sur le sujet.

Lire aussi : Pathways Togo renforce le leadership de 34 de ses boursières et autres jeunes filles pour leur contribution au développement communautaire

Autre intervention sur le même sujet, celle de Sarah Goe de la section des Affaires publiques de l’ambassade des Etats-Unis au Togo. Elle a, de son côté, échangé avec les 20 boursières sur le rôle que la femme doit jouer dans le développement d’une société et comment elles peuvent arriver à jouer pleinement ce rôle.

Mounayatou Tchassama recevant sa bourse et son ordinateur

« Je leur ai fait comprendre que pour vraiment jouer ce rôle, il faut réussir dans la vie. Et pour y arriver il faut bien choisir ce qu’on veut faire, être passionné par cela, avoir des objectifs à atteindre et élaborer un bon plan de carrière. Mais tout cela passe par la réussite dans les études. Et cette réussite, elles ne peuvent l’obtenir qu’en laissant de côté l’agréable pour se concentrer sur l’essentiel », a-t-elle insisté.

Par ailleurs, outre la bourse d’étude, chacune des 20 jeunes filles a reçu un ordinateur. Avec cet outil, elles pourront suivre des cours en ligne, faire des recherches et traiter leurs devoirs.

« Je ne peux que dire merci à Pathways Togo. C’est grâce à cette organisation que j’ai pu poursuivre mes études jusqu’à l’obtention de mon BAC. Et je vais entamer mes études supérieures encore grâce à son soutien. Si elle ne m’avait pas soutenu, certainement que j’aurais abandonné depuis », déclare, reconnaissante, Mounayatou Tchassama, une des boursières qui va faire son inscription en faculté d’Anglais à l’Université de Kara.

Lire aussi : Pathways Togo consolide les compétences en leadership de 28 jeunes filles pour un meilleur impact dans leurs communautés

De son côté, Blessing Amegawovo, bénéficiaire de cette bourse depuis la classe de 5e et désormais étudiante en 1ere année FASEG, promet de travailler dur pour atteindre les objectifs fixés à la fin de l’année. Ce sera, dit-elle, la meilleure façon de remercier Pathways Togo pour son appui.

photo de famille

Leave a Response