Archives

Catégories

Méta

Femme et Développement

Togo – « Savanes Motaog » : Des autorités locales outillées sur le rôle des femmes et des jeunes dans la consolidation de la paix

(Société Civile Médias) – Au Togo, les autorités locales des préfectures de la région des Savanes renforcent leurs capacités sur les questions de genre, de la participation citoyenne des femmes et des jeunes, de la transparence, ainsi que sur les sujets liés à la promotion de la cohésion sociale et au rôle des femmes et des jeunes dans la consolidation de la paix. La formation, qui se déroule du 7 au 10 juin, est simultanément organisée à Dapaong, Mandouri, Gando, Tandjouaré, Mango et Cinkassé par Plan International, Aide et Action, CACIT et WILDAF Togo. Elle se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Savanes Motaog » (Jeunes et femmes pour la cohésion sociale dans la région des Savanes).

Le projet « Savanes Motaog », il faut le rappeler, entend non seulement consolider la cohésion sociale dans la région des Savanes par la promotion des droits politiques et économiques des jeunes et des femmes mais aussi renforcer les capacités de la société civile et des institutions de l’Etat au niveau local. L’initiative bénéficie de l’appui financier de l’Union Européenne (UE) et de l’Agence Suédoise de Développement International (ASDI).

Cette formation, qui a réuni les autorités locales de Tone et des autres préfectures de la région des Savanes, vise donc à les rendre aptes à la prise en compte des nouvelles stratégies et approches sur le genre transformateur et inclusion. Il s’est agi également de les emmener à comprendre non seulement le rôle de la femme et des jeunes dans le développement communautaire mais aussi l’importance de la cohésion sociale dans la lutte contre l’extrémisme violent.

Lire aussi : Togo : Le projet « Savanes MOTAOG » pour renforcer la cohésion sociale dans la région des Savanes

Plusieurs modules ont été développés au cours de cette rencontre et portaient entre autres sur : introduction aux normes de genre ; les droits des filles ; introduction au langage genre transformateur ; la participation citoyenne des femmes ; prendre position et explorer le genre ; la marche du pouvoir.

Par ailleurs, en plus d’avoir donné aux élus locaux de Tône une idée sur les possibilités d’ouvrir le processus de budgétisation aux jeunes et aux femmes afin de renforcer la cohésion sociale entre les groupes marginalisés et les autorités locales pour minimiser les risques d’extrémisme violent, la formation leur a permis d’en savoir plus sur le rôle qu’ils ont à jouer dans le renforcement de la cohésion sociale et la consolidation de la paix, ainsi que sur l’importance de la participation des femmes et des jeunes.

Le projet « Savanes Motaog » a été lancé en avril 202. En plus de la préfecture de Tone, il est également mis en œuvre dans les préfectures de Kpendjal, Kpendjal-Ouest, Tandjouaré, Oti, Oti-Sud et Cinkassé.

Leave a Response