Archives

Catégories

Méta

Environnement

Togo : Climate awards, Ecofitness, ateliers…La 1ère édition de la CUP of COP du 18 au 20 novembre à Lomé

(Société Civile Médias) – Considéré comme champion de la sous-région ouest-africaine en termes de la mise en œuvre de l’agenda 2030 concernant l’équité et l’égalité du genre, le Togo a été choisi pour accueillir la première édition de la CUP of COP, un concept en lien avec l’initiative ‘‘le football pour les objectifs de l’ONU’’ lancée en juillet 2022. Porté par l’organisation FORAM Road to Peaceful & Greener ECOWAS Alliance, l’événement se tiendra du 18 au 20 novembre à Lomé et mobilisera entreprises, enfants, adolescents, jeunes femmes et hommes ainsi que les personnes adultes dans un environnement de détente, loisirs et de rencontres. Il reçoit l’appui de plusieurs organisations locales dont l’ONG Cercle d’Aide Femme-Enfant (CAFE).

D’après Olusegun Vidjannagni, Directeur Régional de FORAM Road to Peaceful and Greener ECOWAS Alliance, la CUP of COP consiste à mettre les jeunes filles et femmes au cœur de l’accélération de la mise en œuvre des recommandations et décisions qui seront prises à l’issue de chaque COP. D’une part, cet événement vise à permettre aux jeunes filles start-uppeuses et femmes entrepreneures de donner sens à l’action de l’ensemble de leurs collaborateurs et collaboratrices, d’inscrire le sport dans leur raison d’être, d’adopter des pratiques de production et de commercialisation durables, d’avoir de la visibilité, d’inviter le public à adopter des modes de consommation durables.

Table d’honneur lors de la conférence de presse de lancement

D’autre part, il s’agit de faire en sorte que le secteur privé et les organisations de la société civile s’impliquent activement dans l’atteinte des ODD et que les enfants aient les connaissances et compétences nécessaires pour comprendre tôt l’urgence climatique et mener des actions à leur niveau en tant qu’écocitoyens. 

« A l’origine de la CUP of COP, il y a les outils que les Nations Unies ont déployés autour de l’initiative ‘‘Le football pour les objectifs de l’ONU’’. Notre organisation s’est appropriée cette initiative et entend associer les communautés à l’implémentation de l’agenda 2030. Le Togo accueille cette première édition régionale pour le simple fait que dans la sous-région, il est champion en termes de mise en œuvre de l’agenda 2030 concernant l’équité et l’égalité du genre. Dans ce pays, vous le savez très bien, le Premier ministre, le président de l’Assemblée nationale, le Secrétaire général de la présidence, le président de la Faîtière des communes du Togo, le ministre des armées, celui du Sport sont toutes des femmes. Ces éléments ont donc pesé dans la balance pour que notre organisation puisse porter son choix sur le Togo pour accueillir cette première édition », explique Olusegun Vidjannagni.

Les trois jours de la CUP of COP (qui se déroulera à la plage en face de l’ancien Hôtel de la Paix) seront marqués par une panoplie d’activités qui constituent les piliers du projet. Parmi elles, la cérémonie d’ouverture, prévue le vendredi 18 novembre et qui sera couplée d’un atelier dénommé ‘‘Togo Climat Awards’’. Au cours de cet atelier, les acteurs qui travaillent dans l’environnement et la durabilité pour lutter contre le changement climatique seront récompensés.

Il est également prévu au cours de la même journée, l’atelier ‘Guest in tech’ qui réunira des filles des classes de 6e et 5e et qui sera pour ces dernières l’occasion de découvrir un certain nombre de pratiques en termes de sciences physiques et mathématiques. L’idée est de leur permettre de commencer à faire le lien entre ce qu’elles apprennent à l’école et ce qu’elles peuvent découvrir sur le terrain, dans une approche d’orientation active et anticipée.

« Nous les amènerons à partir de ce moment à commencer à explorer les emplois du futur et à savoir qu’elles ont la stricte obligation de commencer par exceller dans les matières scientifiques considérées comme pourvoyeurs d’emplois du futur », précise M. Vidjannagni.

Alors que le 18 novembre coïncide avec la Journée mondiale de l’entrepreneuriat, possibilité sera donnée aux différents acteurs évoluant dans le secteur de la consommation locale, surtout les femmes entrepreneures, d’exposer leurs produits.

La journée du samedi 19 novembre sera consacrée à l’activité dénommée ‘’90 minutes chrono, ecofitness pour un Togo vert’’, une séance d’écofitness sur le sable marin à laquelle toute la population est conviée. Elle sera l’occasion de rendre la plage propre en ramassant tous les sachets et matières plastiques qui la salissent. Ces sachets seront ensuite convoyés vers des organisations qui les transforment pour en faire des choses plus utiles.

Le troisième et dernier jour, le 20 novembre, verra le déroulement du tournoi ‘‘CUP of COP’’ dont le nom a été donné au projet. Un tournoi de football qui mettra au prise les femmes entrepreneures, celles des différents ministères concernés par l’activité, celles du système des Nations Unies et des organisations de la société civile.

Vue partielle des participants à la conférence de pressen

Structure œuvrant pour l’épanouissement de la femme et de l’enfant, l’ONG CAFE a jugé nécessaire d’accompagner le projet et en profiter pour faire la promotion de l’égalité genre. Et elle compte y prendre une part active. Chose tout à fait logique quand on sait que cette structure met en oeuvre depuis début octobre 2022, avec l’appui du District Autonome du Grand Lomé (DAGL) et de l’Agence Française de Développement (AFD), le projet « Discover football et protection de l’environnement ». Ce projet entend contribuer à la réduction des inégalités sociales et culturelles et à la lutte contre la mauvaise gestion des déchets plastiques dans la commune ciblée et ses objectifs se rapprochent de ceux de la CUP of COP.

« Nous aurons une très grande contribution à apporter dans les différentes activités notamment à travers les expositions des produits locaux. Au-delà de cet aspect, nous allons contribuer à renforcer les capacités des femmes entrepreneures qui seront présentes sur la gestion de leurs activités génératrices de revenus. », informe Sonia Mokpokpo Dosseh, Directrice exécutive de l’ONG CAFE.

Par ailleurs, alors qu’elle transforme les sachets de Pure water en différents outils et objets (porte-monnaie, chapeau de bain, culotte, chemise…), cette organisation prévoit un défilé de mode au cours duquel ces objets seront dévoilés et mis en valeur afin d’amener d’autres femmes à choisir la transformation des déchets plastiques comme leurs activités génératrices de revenus et sortir de la pauvreté.

Leave a Response