Archives

Catégories

Méta

Agro-Ecologie

Togo : Le RéNAAT associe les journalistes à la promotion des intrants homologués

(Société Civile Médias) – Le Réseau National des Acteurs de l’Agroécologie du Togo (RéNAAT) multiplie les initiatives pour lutter contre les intrants chimiques dont l’utilisation est toujours fréquente dans le secteur agricole togolais en dépit de leur danger pour la santé. Dans le cadre de la deuxième édition de la Promotion des Alternatives aux Intrants Chimiques (PAIC), le RéNAAT a outillé des professionnels des médias sur le sujet, la finalité étant de les associer à la promotion des intrants homologués.

Tenue le 10 septembre 2022 dans la ferme agricole de Sichem à Kpomé, l’initiative s’inscrit dans le cadre de la Semaine des alternatives au pesticide organisée par ledit réseau avec l’appui financier de Terre & humanisme. L’objectif est de contribuer à la promotion des intrants organiques dans la production agricole pour fournir des aliments sains qui préservent la santé des consommateurs et de l’environnement.

« Nous mettons l’accent sur les journalistes, histoire de les outiller davantage à mieux identifier les pesticides homologués et ceux non homologués sur le terrain et à en parler souvent dans leurs écrits. Nous voulons qu’ils servent aussi de relais pour donner les bonnes informations aux paysans et producteurs vue que certains sont instruis mais demeurent dans la sous-information. Nous avons certains produits qui sont interdits mais qui malheureusement continuent d’être présents sur le marché », a indiqué Joseph Bokodjin, secrétaire générale du RéNAAT.

Lire aussi : Togo-Agroécologie : Des animateurs formés par le RéNAAT reçoivent des financements pour la mise en œuvre de leurs initiatives

Vue partielle des participants lors de la rencontre

A travers cette rencontre, il s’agissait d’arriver à prévenir les risques d’utilisation des pesticides et d’informer les acteurs sur le cadre législatif existant sur la commercialisation et l’utilisation des intrants chimiques de synthèse et leurs impacts. Il était également question de sensibiliser les coopératives de producteurs sur les différentes alternatives agroécologiques à l’utilisation des intrants chimiques et de faire connaitre les différents intrants organiques alternatifs disponibles aux
producteurs.

Ils sont une vingtaine de journalistes télé, radio, presse écrite et presse en ligne à prendre part à la formation.

« J’apprécie beaucoup tout ce qui se fait aujourd’hui pour amener les journalistes à s’imprégner de ce qui se passe autour de nous en ce qui concerne l’utilisation des produits phytosanitaires. Cette initiative du RéNAAT nous amène à comprendre les méfaits des produits chimiques utilisés en agriculture. Nous comprenons qu’il est important que nous puissions avoir une idée sur cela afin de mieux communiquer autour du sujet », fait savoir Palakiyem Sandali, journaliste et participant.

Le RéNAAT est un réseau thématique créé en juillet 2015 à l’initiative de quelques acteurs engagés pour le développement de l’agroécologie au Togo. Il rassemble différents acteurs notamment des responsables de fermes agroécologiques, des centres de formation, des associations et ONG, sociétés coopératives et producteurs individuels. A ce jour, le réseau compte une centaine de structures agricoles adhérentes, soit plus de 50 000 producteurs encadrés par les différentes structures.

Leave a Response