Archives

Catégories

Méta

Droits de la Femme

Savanes : Plan International Togo va renforcer la société civile pour la promotion de la gouvernance participative

(Société Civile Médias) – Au Togo, l’ONG Plan International entend œuvrer, au cours des trois prochaines années, pour la création d’un environnement favorable à la promotion et à la protection des droits des femmes, enfants et jeunes, y compris les personnes handicapées, à travers le renforcement de la redevabilité et la participation citoyenne dans les 16 communes de la région des Savanes. Ce sera par le biais du projet « Renforcement de la société civile pour la promotion de la gouvernance participative ».

L’initiative, d’un coût global de 361.741.263 F CFA, a été officiellement lancée le mercredi 18 mai à Dapaong. En phase avec l’axe 1 de la feuille de route gouvernementale 2020-2025 qui vise à « renforcer l’inclusion et l’harmonie sociale et consolider la paix », le projet sera mis en œuvre en collaboration avec la Fédération des organisations de développement des Savanes (FODES) et le Réseau pour la communication sociale et l’action directe (RE-COSAD). Ce sera aussi avec la forte participation des autorités administratives, des collectivités locales, des organisations de femmes, de jeunes, des personnes handicapées et des médias.

Table d’honneur lors du lancement du projet

Dans les détails, il permettra d’outiller les acteurs communautaires, de la société civile et des communes sur la budgétisation sensible au genre et à l’inclusion pour promouvoir les droits des femmes, des filles et personnes handicapées ainsi que l’égalité de genre dans les 16 communes de la région.

L’initiative entend également promouvoir la bonne gouvernance, la redevabilité et la transparence à travers le Contrôle citoyen de l’action publique (CCAP) en matière de genre et d’inclusion dans les 16 communes concernées.

« Nul besoin de rappeler l’intérêt de Plan International Togo pour la région des Savanes compte tenu de tous les enjeux qui lui sont liés », a indiqué Awa Faly Ba, représentante résidente de Plan Internationale Togo, tout en réaffirmant la ferme volonté de son organisation de « contribuer à l’apaisement, à la cohésion sociale et à la culture de la paix dans cette région ». Pour Mme Faly Ba, en offrant aux populations de la région la capacité de contribuer à l’analyse des défis, à la formulation des solutions en termes de gouvernance locale, Plan International Togo donne une opportunité aux communes d’être les espaces de développement sociale, économique et des centres de l’expression de la démocratie et de la citoyenneté active.

« Ce projet est un défis pour nous en tant que coordination et pour les communes car nous devons pouvoir rassembler, mobiliser et rendre participatif les différentes parties prenante des gouvernances des 16 communes. Bien entendu en prêtant attention à associer les enfants, les jeunes, les femmes et filles et les personnes handicapées », indique de son côté Reyhanath Touré Mamadou, Coordinatrice du projet.

Vue des participants au lancement du projet

Le projet va se dérouler du 1er février 2022 au 31 janvier 2025 avec l’appui financier de l’Union Européenne et de Plan International Suède. Il permettra de toucher 583.145 membres de plus de 15 ans des communautés de la région des Savanes à travers les OSC, y compris les jeunes, les femmes, les personnes handicapées, les hommes ciblés, les médias et les collectivités locales.

Leave a Response