Archives

Catégories

Méta

Santé

Togo : L’OMS renforce la capacité de réponse des pays africains face aux épidémies de choléra

(Société Civile Médias) – Le choléra demeure une urgence de santé publique dans la région africaine. Chaque année, sur le continent, plus de 12 pays sont touchés par des épidémies liées à cette maladie. 40.000 cas en moyenne et près de 1000 décès sont rapportés selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Une situation face à laquelle l’agence onusienne entend continuer à mener des actions pour apporter une réponse efficace. C’est dans ce cadre qu’elle tient, du 21 au 26 mars 2022, un atelier régional de renforcement des capacités sur la préparation de la riposte aux épidémies de choléra.

Première d’une série, cette rencontre de Lomé a pour objectif d’accroître et de renforcer la préparation des pays soutenus par le centre de lutte contre le choléra, pour répondre aux épidémies de choléra.

« De façon particulière, l’année 2021 a été marquée par une épidémie d’ampleur sans précédent en Afrique de l’Ouest avec près de 130.000 cas rapporté et de plus de 4000 décès dû au choléra. Nous avons constaté lors de la réponse à ces épidémies que nos pays n’étaient pas suffisamment préparés pour prévenir et mieux gérer les épidémies de choléra. C’est dans ce cadre que nous avons planifié une série de formation pour améliorer le niveau de capacité de nos pays pour prévenir et répondre efficacement à ce problème », explique Vincent Dossou Sodjinou, point focal choléra OMS pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre basé à Dakar au Sénégal.

Vue des participants à l’atelier

De façon spécifique, cette formation vise, entre autres, à renforcer les capacités nationales et régionales en matière de capacité de pointe et de capacité de préparation en cas d’éclosion de choléra.

Elle veut également permettre un partage des expériences et les leçons apprises en matière de préparation au choléra  et un meilleur contrôle de la chaîne d’approvisionnement, des outils et des procédures de gestion des stocks avant et pendant une épidémie de choléra.

Selon M. Dossou Sodjinou, quelques résultats sont attendus à l’issue de cette formation.

« Nous voulons que chaque pays ait une équipe de formateurs qui sera capable de former des équipes dans les districts à haut risque pour prévenir le choléra. Que les pays soient capables de rapidement mettre en place la réponse aux épidémies de choléra dans les premiers 48 heures dès qu’une épidémie survient et que chaque pays ait des capacités logistiques à l’avance, des équipements et des matériels pour pouvoir répondre correctement aux épidémies de choléra ».

La première session de cette série de formation regroupe 4 pays à savoir le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Mali et le Togo.

D’autres sessions seront organisées dans d’autres pays notamment au Niger, au Nigeria, en RD Congo, au Kenya et en Tanzanie. A termes, l’OMS vise la formation de 28 pays.

Leave a Response