Archives

Catégories

Méta

Espace Jeunes

Togo – NADDAF : Bilan « satisfaisant » après les deux sessions de l’ “Ecole de jeunes leaders politiques”

(Société Civile Médias) – Lancées le 9 novembre 2021 par l’association Nouvelles alternatives pour le développement durable en Afrique (NADDAF) dans le cadre de son projet “Ecoles de jeunes leaders politiques”, les sessions de formation à l’endroit de cinquante jeunes de la commune Golfe 6 se sont achevées sur un bilan satisfaisant.

« Au vu des premiers résultats, je peux dire que le bilan est positif. Les évaluations avant et après les séances de formation ont montré que les jeunes ont fait des pas. Ils savent désormais comment s’engager et s’impliquer dans la politique », note avec satisfaction Victor Adjivena Koissi, représentant du coordinateur de NADDAF.

La formation, il faut le rappeler, s’est déroulée en deux sessions. La première a permis de former 25 jeunes femmes sur le leadership, la participation citoyenne, la communication politique, la décentralisation et la gouvernance locale. Quant à la deuxième, il a permis de renforcer les capacités de 25 autres jeunes leaders (13 jeunes femmes et 12 jeunes hommes) sur le leadership, la communication politique, la décentralisation, les droits et devoirs des citoyens, de créer chez eux un rêve politique et de les amener à connaitre leur rôle et à s’engager eux-mêmes dans la vie politique dans leur commune ou dans leur pays.

De la théorie aux exercices pratiques en passant par les rencontres d’échange avec des personnalités politiques et de la commune Golfe 6, les sorties et visites de quelques institutions de la République, il y a de quoi inciter les jeunes à s’intéresser à la chose politique.

« Cette formation m’a permis de voir la politique autrement, de renouveler mon engagement et si possible de prendre parti. Je maîtrise désormais mieux les notions sur le genre, la décentralisation, la déconcentration, la communication, le leadership féminin. En plus, les échanges que nous avons eus avec les leaders politiques qui ont partagé leurs expériences avec nous, m’a donné de nouvelles connaissance de la chose politique », témoigne Pascaline Bokondjin, juriste en formation et participante.

Même son de cloche chez Régis Lawson Latey Zankli, participant et étudiant en 3è année de droit. Celui-ci se réjouit déjà des rencontres qu’il a eues à faire notamment avec le maire, les conseillers municipaux et d’autres cadres de la commune Golfe 6.

« A partir de ces rencontres, j’ai déjà commencé à élargir mon réseau relationnel. Nous avons discuté de la participation des jeunes que nous sommes et du plus-value que nous pouvons apporter au développement de la communauté. Ces sessions me donnent une autre image de ce qu’est réellement la politique. Les bonnes informations en ce qui concerne la politique et ses contours ont été partagées avec nous », se réjouit-il.

Désormais il est important pour NADDAF, les autorités communales, les partis politiques associés à cette école de suivre et évaluer les performances de ces jeunes afin de s’assurer que la relève et la prochaine génération des jeunes politiques ne manquent pas au rendez-vous.

« Nous avons déjà crée une plateforme. Elle servira de dispositif pour les encadrer et les évaluer selon leurs parcours. Avec le concours de la mairie et des responsables politiques, nous allons nous revoir périodiquement pour échanger par rapport à leurs défis et aux difficultés qu’ils rencontrent », promet Victor Adjivena Koissi.

A noter qu’en tout 50 jeunes de la commune Golfe 6 ont pris part aux deux sessions.

Leave a Response