Archives

Catégories

Méta

Santé

Togo/AUSEP : Pour Kampatibe Kariyiare, « On ne marchande pas la santé d’une population »

(Société Civile Médias) – Président de l’Association des usagers du service public togolais (AUSEP), Kampatibe Kariyiare estime que les mesures (prises par le gouvernement togolais) qui restreignent l’accès aux services publics par les citoyens est une façon insidieuse de contraindre les Togolais à se faire vacciner.

« Les gens n’y vont pas par plaisir, mais par contrainte et c’est dans une optique de marchandage. On ne marchande pas la santé d’une population », souligne-t-il dans un entretien sur la radio privée Pyramide FM.

D’après M. Kariyiare, le gouvernement togolais, avec l’appui du Conseil scientifique, a sensibilisé les populations togolaises pour une vaccination fortement recommandée. De ce fait, il doit accepter d’assumer ses responsabilités en cas de préjudice.

«Je voudrais donc relever que lorsque la vaccination est fortement recommandée, en cas de préjudice imputable à ce vaccin, soit l’Etat est comptable, soit les firmes qui fournissent les vaccins sont responsables », souligne le président de l’AUSEP.

Si l’AUSEP n’est pas contre la vaccination contre le Covid-19, elle appelle par contre l’Etat togolais à être responsable vis-à-vis de ceux qui se font vacciner vu que la vaccination est devenue obligatoire.

« Nous demandons la création d’une agence nationale d’indemnisation des accidents médicaux. Ailleurs les citoyens occupent une place de choix dans l’offre de soin. Les usagers du système de soin sont vraiment garnis en protection. Quand on vous inocule un vaccin et qu’il a des préjudices, il peut se tourner vers cette agence pour être dédommagé », fait-il savoir.

En somme, Kampatibe Kariyiare demande au gouvernement togolais de prendre ses responsabilités en édictant une loi qui protège les citoyens contre la vaccination en cas d’état d’urgence sanitaire.

Leave a Response