Archives

Catégories

Méta

Droits de la FemmeÉquité GenreEspace Jeunes

Togo : Le projet “Girls Lead” fait son bilan deux ans après son lancement

(Société Civile Médias) – Lancé en décembre 2018 par Plan International Togo, le projet « Girls Lead » fait son bilan deux ans après. Réuni ce 18 décembre 2020 à Lomé, les membres de l’équipe de pilotage du projet ont échangé sur les activités déjà menées et échangé sur les nouvelles orientations stratégiques du projet en vue d’améliorer son impact.

Au total 12 participants (dont 2 jeunes femmes et 6 femmes) issus des associations de jeunes partenaires (Youth Panel, Alafia Jeune, Girls Motion Lomé), des Ministère de l’Action Sociale, de la planification, de la Coopération, de la chefferie traditionnelle et de l’équipe projet ont pris part à cette rencontre appuyé l’équipe du projet. La rencontre a été marquée par la présence de la Représentante Résidente de Plan International Togo, Awa Faly Ba.

Une des moments forts de l’atelier a été l’élection du bureau du comité de pilotage qui sera chargé de donner des orientations stratégiques pour la mise en œuvre afin de garantir l’atteinte des objectifs du projet.

Le point focal du projet auprès du Ministère de l’Action Sociale a été élu Présidente du comité de pilotage et celui du Ministère de la Planification vice-présidente.

De la rencontre, on retiendra aussi des recommandations pertinentes formulées par les participants surtout sur la question du renvoi des filles en état de grossesse des écoles, pratiques encore courantes dans plusieurs établissements scolaires au Togo.

« Pour les prochaines actions de plaidoyer sur la question du renvoi des filles enceintes des écoles, les organisations de jeunes ont souhaité prendre le lead pour mener actions de plaidoyer. Il a été recommandé que le point focal du ministère de l’éducation mette à la disposition des jeunes des lois, règlements et conventions ratifiées par le Togo consacrant le droit à l’éducation de la jeune fille. Ensuite les acteurs de la société civile en l’occurrence le Groupe d’’Action de réflexion et d’action Femme Démocratie et Développement les appuieront dans la mise en œuvre du plaidoyer et de l’influence », indique Gokou Yawa, Présidente du Comité du pilotage.

Leave a Response