Archives

Catégories

Méta

EnvironnementUne

Togo : STADD et Golfe 3 innovent avec le tri sélectif dans les rues de Lomé

(Société Civile Média) – Pour sa troisième phase, le projet « Je fais ma part pour ma ville », démarré en 2018, a décidé d’innover. Officiellement lancé ce jeudi à l’Université de Lomé, ce projet entend installer 70 poubelles de tri sélectif accompagné de panneaux de sensibilisation à Lomé, plus précisément dans la commune du Golfe 3. Une première au Togo, à en croire ses initiateurs.

Porté par l’ONG Science et Technologie Africaines pour un Développement Durable (STADD), le projet « Je fait ma part pour ma ville » apporte depuis deux ans son appui à la résolution des problèmes que posent les déchets solides dans la ville de Lomé. Les deux premières phases de cette initiative ont permis d’installer 100 poubelles en bordure de plage et dans le quartier administratif de la capitale togolaise.

Vue des officiels lors du lancement de la troisième phase du projet

Pour sa troisième phase financée par l’ambassade de France au Togo à hauteur de 8000 euros, soit 5 427 656 Fcfa, le projet a voulu innover avec des poubelles de tri sélectif. La nouvelle phase s’intègre dans une stratégie globale de collaboration entre l’ONG STADD et la commune Golfe 3 dénommée « Gestion durable des déchets solides dans la commune du Golfe 3 à travers le tri sélectif à la base et le recyclage ». Cette commune, il faut le signaler, a apporté une contribution de 522 000 Fcfa au projet.

Pourquoi avoir pensé au tri sélectif ?

« Nous avons constaté avec les expériences des phases 1 et 2 du projet que tous les types de déchets se mélangent dans les poubelles. Ce qui ne nous facilite pas la tâche au moment de les exploiter. C’est pour cela que nous avons pensé à introduire la notion de tri sélectif dans cette troisième phase », explique Gado BEMAH, Directeur exécutif de l’ONG STADD.

Ainsi donc, 70 poubelles de tri sélectif accompagnées de panneaux de sensibilisation seront installées dans la commune du Golfe 3 et un modèle de recyclage multi-acteurs sera initié pour permettre de recycler 90% de déchets.

Remise symbolique des poubelles au Maire de Golfe 3 par l’ambassadeur de France

Le choix de la commune du Golfe 3 pour la phase expérimentale du tri sélectif est motivé par sa position stratégique dans le Grand Lomé et l’ouverture de collaboration de ses dirigeants. Pour le Maire de cette commune, a qui tiennent à cœur les questions liées à un environnement sain, il y a de quoi être ravi de ce choix.

« Bien que ce soit un premier pas, notre participation à cette phase pilote démontre tout notre engagement à inverser les tendances, à transmettre aux prochaines générations un environnement propice à leur épanouissement et développement. Et je tiens vivement à remercier tous les partenaires qui ont œuvré à cela notamment l’ONG STADD et l’ambassade de France », a fait savoir Kamal ADJAYI lors du lancement de la 3ème phase du projet ce jeudi.

Vue partielle des poubelles de tri sélectif