Togo : AYIF, le Festival qui veut valoriser et promouvoir le plat « Ayimolou »

Société Civile Médias
4 Min Read

(Société Civile Médias) – Plat traditionnel de la cuisine togolaise apprécié pour sa saveur unique et sa polyvalence, « Ayimolou » sera promu et valorisé au Togo en décembre prochain. Ce sera par l’entremise de « Ayimolou Festival » (AYIF), une initiative de l’association NADDAF (Nouvelles Alternatives pour le Développement Durable en Afrique), du centre  »Conso Togo » et de l’agence de communication et d’événementiel  »Autre Monde Communication » (AMC).

A en croire ses initiateurs, l’organisation de ce festival s’explique par le fait que le Togo, bien que doté d’une riche et florissante gastronomie, n’a pas encore su valoriser à juste titre ses somptueux et succulents mets dont seules les femmes ont le secret.

Parmi cette diversité de repas, figure en bonne place « Ayimolou », un plat star, consommé au quotidien et très apprécié aussi bien par les Togolais eux-mêmes que par les étrangers vivant dans le pays.

‘‘Ayimolou’’, il faut le rappeler, est un mélange de haricot et de riz, le tout savamment cuit à feu doux et qui s’accompagne d’un assortiment de jus de tomate ou de piment sec, avec poissons, œuf et /ou viande. Consommé tous les jours, ce repas est pratiquement répandu dans tous les quartiers et toutes les régions du Togo.

- Advertisement -

Annoncé pour décembre 2024, « Ayimolou Festival » se veut une vitrine pour promouvoir ce plat à l’extérieur au même titre que le Tsiep du Sénégal ou Atsiéké de la Côte d’Ivoire. Il s’agit de créer un carrefour commercial autour du ‘‘Ayimolou’’ local et toute la chaine de valeur qui l’accompagne et de montrer la richesse de la gastronomie togolaise en valorisant ce plat.

Mais au-delà de faire la promotion du ‘‘Ayimolou’’, les organisateurs d’‘‘Ayimolou Festival’’ entendent faire de cet événement un cadre d’échange et de partage d’expérience entre les acteurs intervenant dans les filières du riz et du haricot au Togo. Ce sera l’occasion de valoriser ces deux denrées, pour ainsi participer à l’encrage du mois de Consommer local initié par le gouvernement.

Par ailleurs, un appui sera apporté aux revendeuses d’Ayimolou pour les aider à sortir de l’informel. Celles-ci sont donc très attendues à ce Festival, tout comme les producteurs du riz « made in Togo » et du haricot. Les populations de Lomé, ainsi que tous les acteurs intervenants dans la promotion des produits locaux issus de !’agriculture locale sont y sont également conviés.

Ayimolou Festival, c’est également un rendez-vous incontournable des touristes en visite au Togo et de toute la diaspora attendue par milliers en cette fin d’année. Car au-delà de la célébration gastronomique, AYIF se veut être une immersion totale dans la culture et les valeurs ancestrales qui sous-tendent la société togolaise.

Un appel à sponsors et aux partenaires est déjà lancé. Les promoteurs peuvent être joints sur le 96 35 02 02 ou le 90 90 39 53.