Archives

Catégories

Méta

Entrepreneuriat FémininLeadership féminin

Togo – SNLF 2022 : Koffi Ahonon exhorte les jeunes à voir la réalité en face

(Société Civile Médias) – Un des intervenants clés de la 8e édition du Sommet National du Leadership Féminin (SNLF 2022), Koffi Olivier Ahonon, Directeur Togo de Compassion International, a exhorté les jeunes togolais à saisir les vraies et réelles opportunités de mobilité internationale pour renforcer leurs compétences plutôt que de se laisser berner par les fausses images mensongères que véhiculent les films occidentaux.

Reconnaissant le travail de changement positif que fait l’ONG PPDC-Africa pour la promotion et l’implication de la jeune fille dans les sphères de la société, le directeur de l’ONG Compassion Internationale invite les jeunes à mieux profiter de ces différents cadres offerts à eux, à valoriser les potentiels qu’ils ont avant de penser à une mobilité internationale.

« Ma contribution m’a permis d’engager des discussions avec les jeunes sur ce que s’est que la mobilité internationale, les dispositions qu’ils doivent prendre avant d’aller dans d’autres pays, et de pouvoir valoriser les différentes compétences qu’ils ont. Nous avons pu expliquer aussi les différents objectifs pour lesquels on peut s’engager dans une mobilité internationale. Soit pour des études à l’étranger, soit pour se former, soit pour travailler, soit pour des stages en entreprises et gagner d’autres compétences ou soit pour des projets personnels que les jeunes ont », a fait savoir Koffi Olivier Ahonon.

Lire aussi : Togo – SNLF 2022 : Mobilité internationale, quels enjeux, défis et opportunités pour les jeunes africaines ?

Pointant du doigt l’adhésion récente du Togo au Commonwealth qui offre désormais plus d’opportunités aux jeunes entrepreneurs togolais pour une facile intégration des marchés des pays de cette zone, M. Ahonon clarifie la recherche d’information qui doit être aussi primordiale et capitale pour que ces jeunes puissent mieux préparer ces mobilités afin d’éviter les déceptions.

« J’ai eu le privilège de faire plus de 20 pays. Embrasser les cultures des autres pays est une bonne chose que nous devons tous expérimenter. Le Togo a adhéré au Commonwealth, ce qui veut dire que nous avons la possibilité d’investir et entreprendre dans d’autres pays. Je crois que c’est une opportunité en or pour la jeunesse. Il faut que les jeunes pensent à avoir un projet de vie. Et si le projet de vie le permet, qu’ils aillent dans d’autres pays mais tout en suivant tous les processus légaux pour pouvoir s’installer et réussir dans ces pays », ajoute le directeur de Compassion Internationale.

Le sens du patriotisme devant prendre la primauté dans tous nos engagements, le représentant Togo de l’organisation internationale n’a pas manqué d’encourager les jeunes participants, les appelant à privilégier aussi le développement de la terre natale.

« Nous devons développer notre pays et notre continent l’Afrique. Aller se former, c’est bien mais c’est encore meilleur de revenir pour contribuer au développement de la nation », a-t-il exhorté.

Leave a Response