Archives

Catégories

Méta

Droits de la Femme

Togo : Renforcement du réseautage des organisations de femmes et enclenchement du féminisme des droits de la femme dans la région de la Kara, le réseau RAFAD à l’heure du bilan

(Société Civile Médias) – Clap de fin pour le projet « Appui au leadership professionnel des organisations de femmes et de jeunes dans les 7 communes de Dankpen et de la Kozah pour renforcer le réseautage et enclencher le mouvement féministe des droits de la femme dans la région de la Kara ». Entamé le 1er juin 2022 et mis en œuvre pendant six mois par le Réseau RAFAD (Associations de Femmes en Action pour le Développement), l’initiative est arrivée à terme ce mois de novembre. Une rencontre d’évaluation tenue la semaine dernière a permis de faire le bilan et de tirer les leçons de sa mise en œuvre.

Amida Tchamdja, Coordinatrice du réseau RAFAD

Le projet, il faut le rappeler, est parti d’un certain nombre de constats faits concernant les organisations de femmes de la région de la Kara. Alors qu’elles sont fortement mobilisées en groupements, coopératives et associations, ces organisations sont confrontées à des difficultés liées notamment à la faiblesse de leur fonctionnement ; au très peu d’interactions qu’elles ont avec les autres organisations de la société civile ; au manque de capacités techniques et de ressources humaines capables de répondre aux opportunités pour leur émergence et leur autonomisation ; à l’insuffisance de compétences qui ne leur permet pas de mobiliser des ressources pour les activités de promotion des droits de la femme pour l’égalité du genre.

Vue des participants et participantes à la rencontre

La non compréhension de l’importance du réseautage ; le manque de compétence en ce qui concerne la gestion administrative et financière pour répondre efficacement aux opportunités de financements offertes par des partenaires techniques et financiers, et la non utilisation des TIC pour leur visibilité à travers le partage de leurs activités avec l’extérieur, constituent aussi d’autres goulot d’étranglement qui empêchent les organisations de femmes de la région de la Kara de connaître une réelle éclosion.

Lire aussi : Togo : Un projet pour renforcer le réseautage des organisations de femmes et enclencher le féminisme dans la région de la Kara

Avec l’appui technique et financier du Fonds XOESE, le projet a permis, d’une part, de renforcer les capacités des organisations de femmes des communes de Dankpen et de la Kozah en l’utilisation des TIC pour dynamiser leur réseautage et leur visibilité. D’autre part l’initiative a été pour ses les bénéficiaires l’opportunité de renforcer leurs capacités sur la gestion administrative et financière et la vie associative pour leur professionnalisation nécessaire à l’accès aux opportunités d’appui des initiatives des mouvements féministes des droits de la femme.

Une femme intervenant lors de l’étape des débats

L’heure du bilan

Après la mise en œuvre, place au bilan qui a été marqué par un atelier d’évaluation tenu le mercredi 16 Novembre 2022. La rencontre a vu la participation de tous les acteurs impliqués dans la réalisation du projet et a été l’occasion de tirer les leçons de la mise en œuvre de l’initiative.

« Cette rencontre nous a permis de relever les réussites du projet, les difficultés que nous avons rencontrées et les points d’amélioration. Nous avons aussi évalué le niveau de satisfaction des bénéficiaires et des acteurs impliqués et recueilli leurs avis sur les activités du projet et les orientations futures souhaitées. Et pour finir, nous avons ressorti les recommandations et pris des résolutions pour assurer la pérennité du projet », indique Amida Tchamdja, Coordinatrice du Réseau.

25 acteurs des sept communes de Dankpen et de la Kozah impliqués dans la mise en œuvre et la coordination du projet ont participé à la rencontre.

Intervention d’un participant

Aperçu sur les résultats obtenus

Mis en œuvre pendant 6 mois, le projet a obtenu des résultats probants et concrets à travers plusieurs activités notamment son lancement, des renforcements de capacités et des formations.

C’est ainsi que 40 femmes et 4 jeunes hommes des 7 communes ciblées ont été renforcées sur les dispositifs organisationnels et le fonctionnement d’une association. Aussi, 43 femmes et 4 jeunes ont été outillés sur l’utilisation des TIC et les réseaux sociaux.

Par ailleurs, pour la communication et la visibilité du projet, 6 émissions radiophoniques ont été organisées. Les radios la « Voix de Dankpen », « Radio Kozah FM », « Radio Tabala » et « Radio maria » ont été mises à contribution avec l’animation d’émissions en français et en langue locale sur la vie associative ; l’appui au leadership professionnel des organisations de femmes et de jeunes ; la gestion administrative et financière et le fonctionnement d’une association.

Toujours pour la communication et la visibilité du projet, 300 t-shirts ont été confectionnés et mis à la disposition des bénéficiaires avec des messages clés.

Leave a Response