Archives

Catégories

Méta

Droits de l'Enfant

Togo : La SMPDD désormais engagée aux côtés des enfants en conflit avec la loi

(Société Civile Médias) – Longtemps engagée aux côtés d’ex-détenus majeurs pour une facile réintégration de ces derniers dans la société, Solidarité Mondiale pour les Personnes Démunies et les Détenus (SMPDD) se tourne désormais vers les enfants en conflit avec la loi du Centre d’Accès au Droit et à la Justice pour Enfants (CADJE). L’association a lancé dans ce sens, ce 22 novembre 2022, un projet de réinsertion de ces enfants en conflit avec la loi au Togo. Il est prévu pour une durée de trois ans et couvrira la période 2023-2026.

Le président de la SMPDD (en veste bleue) et le ministre en charge de la Justice (à droite)

Le projet est initié pour œuvrer aux côtés du gouvernement afin d’asseoir une stratégie de réinsertion durable des enfants en conflit avec la loi, en luttant contre la récidive des mineurs, la surpopulation des Centre d’accès au droit et à la justice pour enfants, et la délinquance juvénile. Il a été lancé en collaboration avec l’association française Evit Bugale Ar Bed (EBB).

Lire aussi : Togo : La SMPDD résolument engagée pour une réinsertion réussie des ex-détenus

« Plusieurs enfants se retrouvent en situation de conflit avec la loi à cause de la précarité dans laquelle ils vivent. Ceci par manque de stabilité financière des parents, l’absence de logement, le manque d’un bon encadrement pour pouvoir faciliter leur réinsertion. Ce projet vient répondre à ce besoin », explique Coco de Kofi Woenagnon, président de la SMPDD.

Vue partielle des participants à la cérémonie

Selon ce dernier, cette maison de réinsertion servira en même temps de maison de transit où les enfants ayant bénéficié d’une ordonnance de placement séjourneront pendant un temps relativement court avant de regagner une famille d’accueil.

« Ce projet consistera à étudier chaque enfant placé au CADJE. Il s’agira d’évaluer les difficultés auxquelles ils font face afin de savoir quelle solution adéquate apporter individuellement à eux tous pour qu’ils soient effectivement insérés. Le projet va jouer une médiation entre les enfants qui ont des difficultés avec leurs parents pour une bonne réinsertion et trouver des familles d’accueil pour ceux qui n’ont pas de parents. Pour les enfants sans parents, le projet leur réserve une maison d’insertion. Ils seront accompagnés psychologiquement et seront préparés à intégrer des familles d’accueil », indique Egnonam Agloh, psychologue et Chargée du projet à la SMPDD.

Lire aussi : Togo – Réouverture des prisons : La SMPDD en appui à la DAPR pour le respect des mesures barrières

Levée de voile sur le tableau du projet

Le projet a reçu la bénédiction du gouvernement à travers Ministre en charge de la Justice, Pius Agbetomey, qui a procédé à son lancement.

« Nous saluons cette initiative au profit des enfants en conflit avec la loi dans notre pays. Le ministère de la Justice sera disponible et accompagnera ce projet de maison de la réinsertion lancé par la SMPDD et qui apportera un appui considérable aux efforts du gouvernement », a précisé le Ministre.

Leave a Response