Archives

Catégories

Méta

Environnement

Togo : ‘Kekeli Efficient Power’ et l’ONG STADD s’associent pour l’assainissement de Gbétsogbé et Noudokopé

(Société Civile Média) – Fortement exposées aux risques de la mauvaise gestion des déchets et ne disposant ni des services d’enlèvement des ordures ménagères, ni de bacs de collecte des déchets, les populations de Gbétsogbé et Noudokopé, deux villages de la côte togolaise, reçoivent l’appui de la société ‘Kekeli Efficient Power’. En collaboration avec l’ONG STADD, cette structure va les aider à résoudre les problèmes d’assainissement auxquels elles sont confrontées depuis plusieurs années. Ce sera par le biais du projet « Sensibilisation des populations de Gbétsogbé et Noudokopé à la gestion durable des déchets et mise en place d’un programme de tri, recyclage et enlèvement des déchets ».

A l’instar de toutes les communes togolaises, celle du Golfe 6 connait aussi un réel problème de gestion des déchets ménagers. Villages de ce territoire, Gbétsogbé et Noudokopé connaissent une situation beaucoup plus critique et inquiétante.

Table d’honneur lors du lancement

« Les services qui ont en charge l’enlèvement des ordures dans le Golfe 6 se sont toujours plaints de la difficulté d’accès à ces deux villages. Dès lors, vont se créer des dépotoirs sauvages dans les deux localités parce que les populations se retrouvent dans des difficultés par rapport à la gestion des déchets vu qu’il n’y a pas de voie d’accès pour aller dans les concessions et les ramasser », explique Jean-Baptiste Koffi Dagbovie, Maire de la commune Golfe 6.

C’est fort de ce constat que la société ‘Kekeli Efficient Power’ a décidé de voler au secours des populations de ces deux villages. Dans le cadre de la mise en œuvre de sa démarche de responsabilité sociétale des entreprises, elle a initié, en collaboration avec l’ONG STADD (Science et Technologie Africaines pour un Développement Durable), le projet « Sensibilisation des populations de Gbétsogbé et Noudokopé à la gestion durable des déchets et mise en place d’un programme de tri, recyclage et enlèvement des déchets ».

Vue partielle des participants à la rencontre

En quoi consiste cette initiative ?

Officiellement lancée ce mercredi 16 novembre à Lomé, ce projet a, dans un premier temps, permis, à travers une campagne, de sensibiliser l’école et les communautés de Gbétsogbé et de Noudokopé sur la gestion des déchets, avec l’appui de l’ONG STADD, spécialisée sur les questions d’assainissement et de la valorisation des déchets au Togo. A la suite de cette campagne de sensibilisation, l’ONG STADD a proposé à la société ‘Kekeli Efficient Power’ un modèle de gestion de déchets innovant.

« Il s’agit d’un programme intégrant le tri, le recyclage et enlèvement des déchets dans les deux villages », fait savoir Gado Bemah, Directeur exécutif de l’ONG STADD.

Ainsi donc, la société ‘Kekeli Efficient Power’a équipé les deux villages de 14 kits de poubelles de tri sélectif, de 2 bacs ouverts pour la collecte des déchets ménagers, d’un box pour la récupération des flux recyclables.

« Les 14 kits de poubelles seront disposés à des endroits stratégiques où la population peut aller directement faire les tris. En même temps, il y aura un box pour récupérer tous les déchets triés par la population et ceux qui veulent revendre ces déchets et avoir une source de revenu auront la possibilité de le faire. Des grilles de prix d’achat des déchets seront mis à leur disposition et leur permettront de savoir combien coûtent les déchets plastiques, ceux en fer ou encore les bouteilles. En définitive, les déchets recyclables qui seront récupérés seront travaillés dans le centre de transformation de l’ONG STADD pour obtenir d’autres produits », indique M. Gado.

M. Gado (en bleu à gauche), les autorités traditionnelles, M. Dagbovie (veste au milieu) et Mansour Touré-Tia (à droite)

A noter que 5 emplois verts directs et plus de 300 emplois verts indirects seront créés dans le tri et la valorisation des déchets. Le coût global de ce projet s’élève à 17 878 000 F CFA financé entièrement par la société Kekeli Efficient Power.

Tout en se réjouissant de la mise en place de projet, Mansour Touré-Tia, Directeur général de cette société, n’a pas manqué de souligner l’attention particulière accordée aux populations de de Gbétsogbé et Noudokopé par sa structure. Une attention qui, selon lui, se traduit par l’élaboration à leur endroit d’un programme qui comporte les aspects santé, éducation, emploi ou encore environnement.

« C’est un programme complet que nous avons élaboré. Et nous avons développé une relation permanente et régulière avec les populations de ces deux villages. Il sera donc inadmissible que notre centrale soit belle et propre et que les villages qui l’accueillent deviennent des dépotoirs. Nous ne pouvons pas rester les bras croisés face à cela », fait savoir Mansour Touré-Tia.

Le Maire de la commune Golfe 6, pour sa part, salue la mise en œuvre de ce projet qui selon lui vient à point nommé face à la situation des deux localités bénéficiaires. Il dit compter sur ‘Kekeli Efficient Power’ pour d’autres œuvres dans la commune Golfe 6.

Photo de famille

Opérationnel depuis 2021 au Togo, la centrale électrique ‘Kekeli Efficient Power’, filiale du groupe ‘Eranove’,  entend, à terme, augmenter de 50 % la capacité de production électrique du pays, permettant en synergie avec d’autres projets d’extension du réseau en cours, l’électrification de plus de 250 000 foyers togolais, soit l’équivalent de 1,5 million de personnes ainsi que l’amélioration de la qualité de la fourniture de l’électricité aux industriels et au ménages.

Leave a Response