Archives

Catégories

Méta

Droits de l'HommeDroits de la Femme

Togo : Le GF2D forme ses membres et personnels pour la prise en compte de la problématique du handicap dans ses interventions

(Société Civile Médias) – « Afin que nulle femme ne soit laissée pour compte », le GF2D (Groupe de réflexion et d’action Femme, Démocratie et Développement) veut désormais prendre en compte la problématique du handicap dans toutes ses interventions. C’est dans ce cadre que cette organisation renforce les capacités de ses membres et personnels ainsi que ceux du CRIFF (Centre de Recherche, d’Information et de Formation pour la Femme) sur la question. L’activité s’inscrit dans la mise en œuvre du projet ‘‘Promouvoir le genre dans le domaine du handicap’’.

La représentante pays Togo de CBM et la SG du GF2D lors de l’ouverture de l’atelier

Ce projet de quatre mois (octobre 2022 à janvier 2023), qui reçoit l’appui financier de CBM (Christian Blind Mission), entend renforcer la capacité des organisations de personnes handicapées de la région Maritime pour assurer la protection des femmes handicapées contre la discrimination, l’exclusion et la violence fondée sur le sexe.

Pour y parvenir, l’initiative prévoit, entre autres, la formation de 25 membres du GF2D et du CRIFF au module sur le genre et le handicap. Cette formation de trois jours, qui a débuté ce mercredi 2 novembre à Lomé, leur permettra de maximiser leur apport, soutien, et contribution à l’exercice et jouissance des droits des personnes handicapées dans tous les domaines de la vie.

Lire aussi : Togo : Le GF2D forme 25 acteurs communautaires sur la prise en charge des jeunes et enfants victimes de VBG

Vue partielle des participants à la rencontre

« A la suite de cette formation, tout ce que nous aurons à faire, tous les programmes et projets que nous aurons à élaborer et à mettre en œuvre, seront beaucoup plus inclusifs et prendront en compte les besoins spécifiques des femmes en situation de handicap », précise Michelle Aguey, Secrétaire général du GF2D.

La formation permettra donc aux membres et personnels du GF2D et du CRIFF de maîtriser les concepts de handicap et de l’inclusion ; d’avoir une meilleure compréhension des défis et obstacles auxquels font face les femmes en situation de handicap. Ceci, afin de pouvoir intégrer, de manière transversale, ce concept dans leur travail au quotidien.

Pour Laure Akofa Tay, Représentante Pays de CBM, le soutien financier apporté à ce projet du GF2D a tout son sens.

« Notre intérêt, en soutenant ce projet du GF2D, est capital parce que le handicap est notre mandat. Que toutes les personnes handicapées jouissent des mêmes droits, c’est notre bataille de tous les jours. Et si nous trouvons des partenaires disposés à mener ce combat, nous ne pouvons que nous joindre à eux pour le faire », a-t-elle fait savoir. « Les questions des femmes sont parfois difficiles à prendre en compte. Et quand il s’agit d’une femme handicapée, c’est encore plus difficile. Notre intérêt, c’est de voir un jour les femmes handicapées dénoncer les cas de violence et de discriminations », ajoute Mme Tay.

« Handicap : différents types, causes et conséquences » ; « Genre et handicap : spécificité des femmes handicapées » ; « Normes juridiques pour la protection des personnes handicapées y compris les femmes et les enfants » ; « Genre et handicap dans le cycle de projet : outils d’analyse genre et handicap » ; « Conception et planification basée sur le genre et inclusion » ; tels sont les modules qui feront l’objet de cet atelier de formation.

Organisation chrétienne internationale de développement, CBM a pour mandat la promotion des droits des personnes handicapées dans les pays les plus pauvres. Son siège est basé en Allemagne, mais le bureau régional pour l’Afrique de l’ouest et du centre est basé à Lomé depuis 1984.

Leave a Response