Archives

Catégories

Méta

Citoyenneté

Togo : L’AIFJL met à contribution les filles de la région Centrale dans la prévention des conflits dans les communautés

(Société Civile Médias) – Au Togo, l’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders (AIFJL) s’active pour la pleine participation des filles de la région Centrale à la consolidation de la paix dans leurs communautés. Elle a officiellement lancé, ce mardi 27 septembre 2022 à Sokodé, le projet « d’accompagnement de l’action des clubs de jeunes filles des communautés pour le renforcement de la cohésion sociale au Togo ». L’Initiative, qui reçoit l’appui technique et financier de l’UNFPA, entend accompagner les clubs de leadership et cohésion des filles dans la prévention des conflits et la promotion de la tolérance et du vivre ensemble dans les communautés ciblées.

Dénommé « Action des filles pour la paix dans les communautés », le projet entend donner aux jeunes filles des clubs de leadership des milieux ciblés les outils et connaissances pouvant leur permettre de réaliser pleinement leur potentiel en tant qu’actrices incontournables du développement de leurs communautés. Il s’agit de les informer et accompagner afin qu’elles s’engagent activement dans les processus de riposte et post-COVID-19 qui posent de nouveaux défis liés aux libertés individuelles et collectives, avec un potentiel de tensions sociales élevées, de prévention et gestion des conflits, de lutte contre l’extrémisme violent conduisant au terrorisme et de promotion et négociation de la paix. Ce faisant, ils contribueront plus efficacement à prévenir les conflits et à construire une paix durable.

Table d’honneur lors de l’atelier préfectoral de Sotouboua

« Les jeunes filles sont des acteurs incontournables de développement du pays ; renforcer leur engagement citoyen à travers les clubs de leadership et de cohésion existants, les outiller pour participer au développement local, c’est leur donner des moyens pour agir et impacter les communautés. Leur permettre de donner leurs opinions, prendre position et apporter des solutions est important pour contribuer de façon efficace et efficiente à la prévention des conflits, à la cohésion sociale et au développement », indique Alice Goza, présidente de l’AIFJL.

Prévu pour être mis en œuvre pendant 3 mois (septembre-novembre 2022) dans les préfectures de Tchamba, Tchaoudjo et Sotouboua (soit dans 10 communes), le projet, en plus de promouvoir l’engagement citoyen et le leadership chez les jeunes filles à être des catalyseurs de paix et de vivre ensemble, va aussi renforcer le pouvoir d’action des clubs de paix des jeunes filles à initier des activités de sensibilisation et de mitigation des conflits communautaires. Il sera aussi l’occasion d’accompagner les initiatives et actions innovantes citoyennes des jeunes filles et hommes des communautés et de renforcer leurs capacités à une participation accrue dans la construction d’une paix durable et inclusive.

« Il s’agira aussi d’éveiller les consciences des jeunes filles sur les enjeux de leur participation à la prévention des conflits communautaires et à la culture des valeurs de tolérance, respects et de solidarité et de Promouvoir l’autonomisation des jeunes filles », précise la présidente de l’AIFJL.

Photo de famille

Le lancement du projet « Action des filles pour la paix dans les communautés » a été couplé du premier de la série de trois ateliers préfectoraux de renforcement de capacités des jeunes filles des clubs sur l’analyse des conflits et la médiation communautaire. Phase 1 de l’initiative, ces ateliers de deux jours permettront, entre autres, de former et outiller les filles des clubs sur l’analyse des conflits et la médiation ; de renforcer les capacités des filles dans la prévention et la gestion des conflits et de renforcer le pouvoir d’action des clubs de jeunes filles dans la prévention des conflits.

Commencé le mardi 27 septembre, l’atelier de Sokodé s’achève ce mercredi. Il sera suivi de ceux ateliers des préfectures de Tchamba et de Sotouboua. En tout 60 jeunes filles et hommes seront formés.

Leave a Response