Archives

Catégories

Méta

Santé

Vaccination : A Niamey, l’OAFRESS réaffirme son engagement pour un accès équitable aux soins et services de santé de qualité en Afrique

(Société Civile Médias) – Président du Conseil d’Administration de la Plateforme des Organisations de la Société Civile d’Afrique Francophone, de l’Océan indien et des Caraïbes pour le Renforcement des Systèmes de Santé et de la Vaccination (OAFRESS), le Togolais Nadzombé Datagni a, une fois de plus, réaffirmé l’engagement de cette organisation pour un accès équitable aux soins et services de santé de qualité en Afrique. C’était à l’ouverture de la conférence internationale « Connexion 2022 » qui se tient depuis mardi 5 juillet à Niamey, la capitale du Niger.

Tout en saluant la nouvelle stratégie mondiale pour « ne laisser personne de côté » et le fait que la vaccination soit essentielle pour la prévention et la maitrise de nombreuses maladies transmissibles, le PCA de l’OAFRESS relève cependant qu’il y a encore des inégalités à combattre entre les pays et à l’intérieur des pays pour l’accès aux soins de santé de qualité.

Le Premier ministre du Niger, qui a ouvert la conférence, reçoit l’écharpe 10 ans de l’OAFRESS

« Certaines populations, souvent plus pauvres, plus marginalisées et plus vulnérables, dans des contextes fragiles, déchirés par les conflits, d’autres sont difficiles à atteindre, vivant dans les forêts, les lacs, les zones montagneuses ou du désert, n’ont qu’un accès limité aux services de santé de base comme la vaccination », a-t-il fait savoir avant d’ajouter que la conférence internationale « Connexion 2022 » est un cadre idoine, une opportunité immense pour remédier à cette situation.

Il faut rappeler que cette rencontre, placée sous le thème « Partenariats innovants entre le gouvernement et la société civile pour les enfants zéro dose et incomplètement vaccinés en contexte de crise sanitaire et sécuritaire », entend favoriser le partage des expériences et des meilleures pratiques sur le partenariat entre la société civile et le gouvernement pour améliorer la couverture vaccinale, y compris dans un contexte de crise sanitaire et sécuritaire. Il s’agira aussi d’identifier des modèles de partenariat et les stratégies les plus efficaces que le gouvernement et la société civile pourraient conjointement entreprendre afin d’identifier, atteindre et vacciner les enfants zéro-dose et incomplètement vaccinés.

Vue partielle des participants à la conférence

La conférence, qui se déroule du 5 au 7 juillet, va également définir une feuille de route pour la mise en œuvre des expériences, meilleures pratiques et modèles retenus pour l’identification, l’atteinte et la vaccination de ces enfants incomplètement vaccinés.

Pour Nadzombé Datagni, « si ces objectifs sont atteints, l’OAFRESS contribuera significativement à l’amélioration des couvertures vaccinales et du bien-être général de nos communautés qui est visé à l’horizon 2030 ».

Créée en 2014, l’OAFRESS a pour objectif de fédérer une communauté d’acteurs de la société civile d’Afrique francophone pour un plaidoyer coordonné et efficace sur l’accès aux soins. L’OAFRESS est composée de plateformes nationales réparties dans les 18 pays d’Afrique francophones à savoir : Bénin, Burkina Faso, Burundi, Cameroun, RCA, Tchad, Congo, Côte d’Ivoire, RDC, Gabon, Guinée Conakry, Madagascar, Mali, Mauritanie, Niger, Sénégal, Togo, et les îles Comores.

Nadzombé Datagni, PCA de l’OAFRESS

Leave a Response