Archives

Catégories

Méta

Droits de l'Homme

Togo : Une campagne digitale pour promouvoir et vulgariser les actions du Mécanisme national de prévention de la torture (MNP)

(Société Civile Médias) – Au Togo, la connaissance du Mécanisme National de Prévention de la Torture (MNP), de son mandat, ses missions et ses réalisations souffre de visibilité auprès de la population. Les défis auxquels sont confrontés les lieux de privation de liberté, généralement liés aux mauvaises conditions de détention, à la culture de l’impunité et à l’absence de l’aide juridictionnelle, sont méconnus, particulièrement des jeunes. C’est dans le but d’inverser cette tendance que l’association Solidarité Mondiale pour les Personnes Démunies et Détenus (SMPDD) se lance dans une grande campagne digitale. L’initiative entend contribuer à lever les barrières sur ce manque d’information, à communiquer et à sensibiliser le public sur la torture, ce mal qui se nourrit de l’impunité.

Démarrée le dimanche 26 juin, jour de la commémoration de la Journée internationale pour le soutien aux victimes de la torture, cette campagne digitale a pour objectif de sensibiliser la population, en particulier les jeunes, sur les méfaits de la torture et de communiquer sur les initiatives du MNP en faveur de la lutte contre ce phénomène au Togo. Elle est initiée en collaboration avec la Commission nationale des Droits de l’homme (CNDH) et le soutien financier du fonds spécial OPCAT.

Lire aussi : Togo : La SMPDD et la DAPR en quête de solutions pour relever les défis sanitaires dans les prisons

« Le besoin de communiquer et de sensibiliser le public sur la torture est réel et urgent, car le silence et la méconnaissance qui peuvent entourer la pratique en ralentissent la dénonciation. Par conséquent, éduquer à la question permet de contextualiser ainsi que de briser les stéréotypes autour d’elle, dans l’objectif ultime de l’éradiquer », explique Essoham Ali, chargé de programme à la SMPDD.

L’initiative a donc pour but de faire connaître à la jeunesse usagère des réseaux sociaux, le Mécanisme National de Prévention, ses actions et ses rapports avec les OSC nationales. Elle entend également éduquer et sensibiliser le public sur le phénomène de la torture et sur sa prévention.

« Les réseaux sociaux s’avèrent être des espaces précieux à explorer afin de diffuser des informations fondamentales et accroître la sensibilisation à l’égard des phénomènes tels que celui de la torture. Car c’est un canal qu’utilisent beaucoup plus les jeunes qui constituent in fine, de véritables acteurs et actrices du changement », précise M. Ali.

Lire aussi : Togo – Réouverture des prisons : La SMPDD en appui à la DAPR pour le respect des mesures barrières

Les publications liées à la campagne se feront chaque jour sur les réseaux (LinkedIn, Instagram, Facebook et WhatsApp) et porteront sur la torture, sur sa prévention, ainsi que sur le rôle du MNP et ses actions, en adoptant un langage clair et compréhensible pour le public cible. Les publications seront également relayées sur les pages de la CNDH et du ministère des Droits de l’homme. A travers elles, la SMPDD espère, entre autres, accroitre la connaissance des jeunes togolais et togolaises sur le rôle de la CNDH en tant que MNP, sur ses actions et ses rapports avec les OSC ; les sensibiliser sur les conséquences néfastes de la torture et autres atteintes aux droits humains et toucher environ 3000 personnes de façon directe ou indirecte.

Pour rappel, cette campagne digitale s’inscrit dans le cadre du projet « Ancrage institutionnel du MNP et renforcement du cadre de collaboration OSC, CNDH et acteurs de la chaîne pénale dans la lutte contre la torture et les infractions assimilées au Togo », subventionné par le Fonds spécial OPCAT. Elle prendra fin le 25 juillet 2022.

Leave a Response