Archives

Catégories

Méta

Droits de la FemmeVBG

Togo : L’ONG ALAFIA associe les chefs traditionnels et religieux à la lutte contre les mariages forcés et précoces

(Société Civile Médias) – L’ONG ALAFIA associe les garants des us et coutumes et les leaders religieux de la préfecture de la Kéran à la lutte contre les pratiques traditionnelles néfastes de violences faites aux femmes et aux filles.

Dans le cadre de son projet « Eradication des pratiques coutumières néfastes du veuvage par des plaidoyers à base communautaire au niveau des autorités locales des 7 préfectures de la région de la Kara », l’organisation a sensibilisé les chefs traditionnels et les leaders religieux de la localité sur les mariages forcés et précoces de la jeune fille.

A travers cette rencontre, il s’agit, pour l’ONG ALAFIA, d’obtenir leur soutien dans la lutte permanente contre ces phénomènes qui persistent en dépit des efforts consentis pour les éradiquer.

Par le biais de cette sensibilisation, l’ONG veut également renforcer les capacités des leaders d’opinions de la localité sur le besoin important d’éradiquer toutes les formes de violences faites aux femmes et aux filles y compris les mariages précoces.

Ainsi donc, les garants des us et coutumes ont été sensibilisés, au cours de la rencontre, sur les différents aspects des mariages forcés et précoces et sur les conséquences de ce phénomène, notamment les conflits entre les familles, les perturbations sur le cursus scolaire et professionnel de la jeune fille, les humiliations, les complications et infections liées aux grossesses à risques pouvant exposer la jeune fille immature à la mort. Une sensibilisation au cours de laquelle les chefs traditionnels et religieux ont déploré ces pratiques et se sont engagés à jouer leur partition pour mettre fin à ces violences dans la préfecture de la Kéran.

« Nous invitons les parents à s’investir davantage dans l’éducation de leurs enfants, à travers le suivi régulier de leur scolarité, particulièrement celle des jeunes filles. Il est important pour les parents d’accompagner leurs enfants pour un suivi régulier dans leur évolution scolaire et professionnelle, afin de préserver les jeunes filles des mariages forcés et précoces », estiment Adzoavi Nyuito Tatey, directrice exécutive de l’ONG ALAFIA.

Initiée au debut des années 90 par un groupe de femmes et devenue ONG en 1997, ALAFIA est dévouée à la promotion de l’équité genre et l’émancipation de la femme Togolaise. L’organisation œuvre dans les milieux ruraux et urbains afin d’amener la femme à prendre le leadership dans les domaines de développement tel que les droits de la femme, l’éducation, la santé, l’eau, l’assainissement et l’environnement.

Leave a Response