Archives

Catégories

Méta

Droits de l'Enfant

Togo : Magistrats, travailleurs sociaux et FDS à l’école de l’approche communautaire de protection des enfants

(Société Civile Médias) – Au Togo, des acteurs de protection des enfants de la préfecture de Dankpen renforcent leurs capacités sur l’approche communautaire de protection des enfants. A l’initiative de l’ONG Creuset Togo, une trentaine d’entre eux ont été formés du 4 au 6 mai dernier sur le sujet au centre communautaire de Guérin kouka.

La rencontre a réuni des magistrats, des travailleurs sociaux et des agents de Forces de Défense et de Sécurité. A en croire les responsables de l’ONG Creuset Togo, son objectif est de permettre à tous les acteurs intervenants dans la protection de l’enfant d’avoir une connaissance actualisée des dispositions législatives en matière de protection des enfants en lien avec l’approche communautaire. Ceci en définissant les rôles et responsabilité de chaque acteur dans l’espoir de faire naitre un système de collaboration multi acteurs efficace pour favoriser le bon accompagnement des enfants victimes de pratiques culturelles néfastes.

Lors de l’ouverture de l’atelier

« Les échanges menés durant cette rencontre ont porté particulièrement sur le cadre juridique de protection de l’enfant, les violences et pratiques néfastes aux enfants, la psychologie de l’enfant, l’écoute de l’enfant victime, le mécanisme communautaire de dénonciation des cas d’abus sur enfants, les bonnes pratiques de l’intervenant social », indique Bruno Moukpè, Directeur exécutif de l’ONG Creuset Togo.

Lire aussi : Togo – PASPEV : Des centres d’accueil pour enfants s’ouvrent à leur communauté

« Je remercie CREUSET TOGO pour cette initiative à notre endroit. J’ai beaucoup appris », se réjouit un agent des Forces de défense et de sécurité ayant participé à l’atelier.

D’après lui, la rencontre a été pour lui l’occasion de s’approprier la dynamique de l’approche communautaire de protection des enfants et leur permettra d’améliorer leur interventions sur le terrain.

Lors des travaux de groupe

« Je remercie Creuset pour cette initiative à notre endroit. J’ai beaucoup appris. Par exemple à notre niveau quand les gens viennent avec un problème de sorcellerie en lien avec leurs enfants, on les renvoie systématiquement vers les chefs canton ou les chefs de village parce que la loi ne traite pas de ces affaires. Mais aujourd’hui, grâce à cette rencontre, j’ai compris que nous avons aussi un rôle à jouer devant ces cas que nous recevons. Nous devons avoir à l’esprit l’intérêt de l’enfant et prendre des dispositions pour que ses droits soient respectés même devant ce genre d’accusation », confie-t-il.

Lire aussi : Creuset-Togo outille les élus locaux de Dankpen sur la budgétisation sensible aux droits des enfants

A noter que l’atelier se situe dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Renforcement des mécanismes institutionnels, communautaires et participatif pour la protection des enfants contre la violence et les pratiques culturelles néfastes comme le mariage précoce et forcé, la traite des enfants et l’exorcisme au Togo », financé par KiRA et le BMZ.

Leave a Response