Archives

Catégories

Méta

Education

Togo : La CNT/EPT lance la Semaine Mondiale d’Action pour l’Education (SMAE) 2022

(Société Civile Médias) – Organisée à travers le monde depuis 2001, la Semaine Mondiale d’Action pour l’Education (SMAE) 2022 a été lancée au Togo ce mercredi 11 mai par la Coalition Nationale Togolaise pour l’Education Pour Tous au Togo (CNT/EPT). La campagne est placée cette année sous le thème « Protégeons l’éducation en situation d’urgence ».

L’initiative, dont le lancement a eu lieu à Kara (412 km au nord de Lomé), vise à plaider pour garantir le droit à l’éducation des enfants en situation d’urgence et de crise. Il s’agit de sensibiliser les décideurs afin qu’ils prennent les mesures urgentes nécessaires pour atteindre cet objectif ainsi que l’ODD 4. Cette célébration est également une occasion pour chaque partie prenante d’égrainer les listes de leurs actions en faveur de l’éducation au Togo.

D’après Eyessi Egbenyimon, président de la CNT/EPT, « Le thème internationalement retenu appelle les citoyens à demander aux gouvernements et à la communauté internationale de rendre compte des engagements pris en faveur de l’ODD 4, du Programme Education 2030 et surtout à prendre des mesures idoines pour rendre le système éducatif résilient face aux urgences majeures qui se produisent dans le monde ».

Et d’ajouter que la SMAE est une occasion « ultime » pour la société civile de mobiliser les citoyens à la participation au développement des politiques éducatives et aux suivis des progrès vers la réalisation de l’ODD4.

L’ODD 4, il faut le rappeler, entend assurer l’accès de tous à une éducation de qualité, sur un pied d’égalité, et promouvoir les possibilités d’apprentissage tout au long de la vie.

Cette année, les activités et actions menées au cours de la SMAE sont axées sur la promotion des principales recommandations politiques de la campagne.

  1. Protéger et garantir la réalisation du droit à l’éducation de qualité pour tous dans toutes les situations d’urgence, en fournissant des environnements d’apprentissage sûrs et accessibles à tous les apprenants, indépendamment de toute forme de discrimination.
  2. Élaborer et mettre en œuvre des plans et des budgets éducatifs nationaux adaptés aux contextes de crise.
  3. Écouter la voix des personnes touchées et des acteurs locaux.
  4. Assurer un financement suffisant, durable et prévisible de l’éducation en situations d’urgence, en soutenant concrètement le processus de reconstitution des ressources du fonds Education Cannot Wait (ECW).
  5. Promouvoir l’inclusion équitable et durable des réfugiés, des demandeurs d’asile, des rapatriés, des apatrides et des déplacés internes dans les systèmes éducatifs nationaux.
  6. Veiller à ce que les filles et les femmes aient les mêmes chances de jouir de leur droit à l’éducation dans les contextes d’urgence.
  7. S’assurer que les apprenants handicapés ont des chances égales de jouir de leur droit à l’éducation dans les contextes d’urgence.
  8. Garantir la présence d’enseignants correctement formés et rémunérés dans les contextes d’urgence.
  9. Approuver et mettre en œuvre la Déclaration sur la sécurité dans les écoles et veiller à ce que tous les apprenants et les éducateurs puissent apprendre et enseigner en toute sécurité.
  10. Promouvoir l’éducation transformatrice, le soutien psychosocial et les approches d’apprentissage social et émotionnel.

Leave a Response