Archives

Catégories

Méta

Environnement

Togo : L’AGT allume les projecteurs sur le secteur des mines et de la géologie

(Société Civile Médias) – Considéré comme l’un des domaines clés dont le développement constituerait un apport important dans la création d’emplois, le secteur des mines et de la géologie, qui est lié aux géosciences, est pourtant peu connu du public togolais. Une méconnaissance qui non seulement freine son développement, mais aussi et surtout limite la prise de décision au niveau politique pour booster son développement. C’est donc fort de ce constat que l’Association des Géologues du Togo (AGT) a initié le projet de la Journée Nationale des Géosciences au Togo, dont la première édition s’est tenue samedi 7 mai à Lomé autour du thème : « Géologie et géodiversité au service du développement au Togo ».

A en croire ses initiateurs, la Journée Nationale des Géosciences au Togo a pour objectif principal de promouvoir les géosciences et de sensibiliser le public togolais sur les défis auxquels est confrontée la planète, tout en rappelant que la terre et ses écosystèmes soutiennent et nourrissent l’humanité.

« La Géologie et ses disciplines appliquées sont le soubassement de tout développement industriel. Des voitures, en passant par les routes jusqu’aux avions, la plupart des matières premières utilisées pour les faire viennent de la terre. Il est vrai que c’est Dieu qui a créé la terre, mais c’est le géologue qui la comprend le mieux. A l’AGT, nous estimons non seulement que les jeunes doivent saisir les opportunités qu’offre la géologie mais aussi qu’il est nécessaire que les décisions de l’autorité favorisent ces opportunités. D’où l’idée d’organiser chaque année une Journée nationale pour allumer les projecteurs sur les géosciences ou tout ce qui se fait autour de la terre », explique Nissao KONKONDJI, Président du Bureau exécutif de l’AGT.

Table d’honneur à l’ouverture de la rencontre

Faire connaitre les géosciences pour impulser la dynamique de promotion de l’emploi des jeunes dans ce secteur

En plus de vouloir susciter l’intérêt des apprenants à court, moyen et long terme sur le rôle des géosciences, la Journée Nationale des Géosciences au Togo entend montrer l’importance de la géologie et de ses disciplines appliquées dans la vie quotidienne et contribuer d’une manière très significative au développement du Togo conformément à l’axe 2 du Plan National de Développement (PND). L’initiative se veut également un canal pour démontrer l’importance du secteur des géosciences dans la promotion de l’emploi et de l’emploi des jeunes au Togo. Et elle est la bienvenue dans la mesure où le secteur connaît un vrai problème de ressources humaines.

Lire aussi : AGT : Des spécialistes en géologie s’unissent pour promouvoir le secteur au Togo

« En termes d’emploi au niveau de l’administration minière, nous avons aujourd’hui un sérieux problème de ressources humaines, surtout en ce qui concerne les géologues. Et ce problème dure depuis près de 20 ans déjà. Le dernier recrutement date de 2009 mais il n’a pas permis de combler les départs à la retraite et les autres besoins en géologues dans l’administration minière. Il y a donc, au jour d’aujourd’hui, un besoin énorme en géologues de toutes les spécialités à savoir explorateur, cartographe, structuraliste, minéralogiste etc. Le besoin est également énorme en ce qui concerne le niveau exploitation qui est là où se situe réellement la productivité du secteur », fait savoir Marcel D. Soglé, Directeur général des mines et de la Géologie du Togo.

Par ailleurs, la Journée vise aussi à présenter au public l’ensemble des métiers liés au secteur des géosciences pour une normalisation future et entend servir de tribune où seront discutées et débattues les questions de redevabilité et de responsabilité sociétale des entreprises extractives au Togo.

«La méconnaissance des Géosciences rend le secteur plus ou moins vulnérable en matière de prise de décisions dans nos pays en voie de développement. Ce qui ne permet pas de créer de la valeur ajoutée ni des emplois qui y sont liés pour le pays. Nous voulons, à travers la Journée nationale des géosciences, débattre des défis à relever et des propositions à faire pour des prises de décision, tout ceci pour le développement du secteur et le bien-être de ses acteurs dans notre pays », précise le président du bureau exécutif de l’AGT.

Vue partielle des participants à la Journée

Une première édition essentiellement consacrée à des communications sur des sujets pointus

Pour atteindre les objectifs susmentionnés, la Journée nationale des géosciences au Togo prévoit plusieurs activités. Toutefois, la première édition, tenue samedi 7 mai 2022, a été essentiellement consacrée à des communications et des table-rondes portant sur des sujets pointus et animés par d’éminents acteurs du monde des géosciences, notamment des universitaires.

Lire aussi : Togo : L’AGT plaide pour la création d’une école d’ingénierie des mines et géologie

Les communications ont porté entre autres sur l’historiques de la géologie au Togo; la géologie et la géodiversité du Togo; les métiers des géosciences, normes et standards : cas du Togo.

On notera également l’intéressante communication sur les géosciences et le genre au Togo, présentée par Dr Rosine Atafeinam Abalo, Présidente-fondatrice de l’Association des femmes du secteur minier ou en entreprise du Togo (AFEMET). Cette communication a permis aux participants d’avoir une idée de la place de la femme dans les géosciences au Togo.

Y-a-t-il des femmes à la direction des mines ? Sont-elles présentes au niveau du staff ? Sont-elles employées et occupent-elles des postes requis par rapport aux diplômes qu’elles ont ? Autant de questions à laquelle Dr Abalo a répondu à travers son exposé.

La présidente de l’AFEMET n’a, par ailleurs, pas manqué de saluer la tenue de cette première édition de la Journée nationale des géosciences.

Dr Rosine Atafeinam Abalo

«Je suis émue de savoir qu’enfin une journée comme celle-ci est créée pour être une tribune des géologues, des géotechniciens et autres acteurs de notre domaine », a-t-elle indiqué.

Pour Mme Abalo, cette journée doit être une occasion pour démystifier les géosciences.

« Lorsque tu dis que tu es un géotechnicien ou une géotechnicienne, beaucoup ont du mal à savoir ce dont tu parles. Cette journée offre aux gens l’occasion de savoir ce que signifie ces termes et comment on peut trouver des opportunités dans ce secteur. C’est aussi l’occasion de savoir que les femmes ne sont pas du reste dans ce secteur. Moi-même je suis une femme et géotechnicienne. Cela signifie que les femmes aussi peuvent jouer un rôle important dans ce secteur. Je ne peux que remercier les organisateurs et leur dire que cette journée est la bienvenue pour faire la promotion des géosciences », s’est-elle réjouie.

La journée a également été meublée par une table-ronde qui a porté sur les relations à établir entre les Universités, le Ministère en charge des mines et les entreprises minières de la place et par un exposé qui a permis aux participants d’aller à la découverte de la société “Aswan Eploration and Mining Consulting” et sa représentation au Togo.

Pour les prochaines éditions, l’AGT prévoit des expositions ainsi que des projections de film-documentaires pour attiser la curiosité de la jeunesse et l’amener à embrasser ce secteur.

Lire aussi : Togo – AGT : Les enjeux et défis des métiers des géosciences expliqués aux acteurs des mines et de la géologie

Photo de famille avec une partie des participants à la Journée

Cette première édition a été organisée sous le parrainage du Ministère délégué auprès de la présidence, chargé de l’énergie et des mines.

Créée en 2020, l’AGT, il faut le rappeler, regroupe les acteurs et professionnels du secteur de la géologie. Elle promeut la synergie entre ces acteurs et vulgarise les métiers des sciences géologiques.

Leave a Response