Archives

Catégories

Méta

Droits de l'Homme

Togo – Réouverture des prisons : La SMPDD en appui à la DAPR pour le respect des mesures barrières

(Société Civile Médias) – Au Togo, Solidarité Mondiale pour les Personnes Démunies et les Détenus (SMPDD) vient en appui à la Direction de l’administration pénitentiaire et de la réinsertion (DAPR). Alors que les visites sont de nouveau autorisées dans toutes les prisons du pays depuis ce vendredi 22 avril, cette association entend œuvrer, aux côtés du personnel pénitentiaire, pour le respect des mesures barrières par les familles, amis et proches des prisonniers.

C’est par le biais d’une note rendue publique le mardi 19 avril dernier que le ministre togolais en charge de la Justice a annoncé la reprise des visites dans tous les établissements pénitentiaires du Togo.

De cette décision gouvernementale, on retient toutefois que les visites ne seront possibles que sous deux conditions, à savoir la présentation d’un pass vaccinal ou d’un test PCR authentique datant de moins de 72 heures, et le port obligatoire de masque de protection.

Lire aussi : Togo : La SMPDD outille ses observateurs des prisons pour un travail plus efficace

Dans le cadre de son travail de monitoring, la SMPDD va collaborer avec la DAPR et veillera au strict respect des mesures prises par le gouvernement togolais pour protéger les détenus contre la Covid-19. Ses observateurs des prisons ont donc été mobilisés pour la cause.

« En ce qui concerne notre mission, nous allons, en collaboration avec le personnel de l’administration pénitentiaire, veiller à ce que les mesures soient respectées dans leur ensemble. D’abord que les visites aient lieu effectivement les lundis, mercredis et vendredis et que tous les visiteurs qui arrivent en prison soient possesseurs soit du pass, soit du test PCR datant de moins de 72 heures », explique Essoham Ali, Coordonnateur du programme “Observateurs des prisons”.

Les observateurs de prisons de la SMPDD vérifiant le pass vaccinal d’un visiteur

Outre cet aspect, il s’agira aussi pour les observateurs des prisons de la SMPDD d’apporter un soutien aux visiteurs en ce qui concerne les conseils dont ils ont besoin, de les guider et de leur montrer la voie à suivre pour avoir accès à leurs proches en détention. C’est à cet exercice qu’ils se sont livrés ce vendredi à la prison civile de Lomé, tout en saluant la décision des autorités de procéder d’autoriser les visites après deux ans de fermeture des prisons.

«  On imagine bien l’impact que la fermeture des prisons a eu sur les détenus depuis les deux ans qu’ils sont restés sans avoir la visite de leurs proches. Nous ne pouvons que saluer cette réouverture. Aussi, nous avons toujours été ravis de l’oreille attentive que nous prête l’administration pénitentiaire et nous la remercions », ajoute M. Ali.

Compte tenu de la proximité du siège de la SMPDD avec la prison civile de Lomé et du nombre de détenus que comptent cet établissement pénitentiaire, la mission de l’association y sera beaucoup plus présente. Toutefois, elle sera également dans les autres établissements pénitentiaires du pays, le programme “Observateurs des prisons” couvrant l’ensemble des 13 prisons togolaises.

Lire aussi : Togo : La SMPDD et la DAPR en quête de solutions pour relever les défis sanitaires dans les prisons

Les observateurs de prisons dans l’enceinte de la prison civile de Lomé

Tout en remerciant le gouvernement pour sa décision, Akibou Idrissou, Directeur de la DAPR, voit en la SMPDD un partenaire privilégié qui apportera son appui à sa structure pour que tout se fasse dans de bonnes conditions.

Leave a Response