Archives

Catégories

Méta

Education

Education : ACET-Togo, Soucoul-Togo et Chispas Amazonicas offrent un bâtiment scolaire au CEGIL d’Ando-Centre

(Société Civile Médias) – Bonne nouvelle pour les élèves du CEG d’Initiative locale (CEGIL) du canton d’Ando-Centre, localité située à environ 60 km au nord-ouest de Lomé. Confrontés depuis 2003 à des difficultés dues à l’absence d’infrastructures scolaires adéquates, ils peuvent désormais étudier dans de meilleures conditions. Ceci grâce aux associations ACET-Togo, Soucoul-Togo et Chispas Amazonicas qui leur ont offert un bâtiment scolaire. Le joyau a été officiellement remis aux responsables de l’établissement et aux autorités le jeudi 7 avril.

Créé en 2003 sous le nom de CEG Nouvel Elan, cet établissement du secondaire du canton d’Ando-Centre est devenu un CEGIL au début de l’année scolaire 2014-2015. Toutefois, les conditions dans lesquelles les élèves étudiaient depuis sa création n’avaient pas changé et sont demeurées des plus déplorables.

Les conditions dans lesquelles étudiaient les élèves avant

« Jusqu’alors, nous étudiions sous des appâtâmes. Et quand la pluie s’annonce, nous sommes obligés de libérer les enfants parce qu’il nous est impossible de travailler quand il pleut, vu que l’eau nous envahissait. En plus, même si nous faisons des efforts pour donner le meilleur de nous mêmes, il nous est difficile à nous enseignants de donner notre plein potentiel dans ces conditions », raconte Komi Richard Zida, Directeur du CEGIL Ando-Centre.

Venus offrir un soutien scolaire aux élèves de la localité, les responsables de l’Association pour la Culture, l’Education et le Tourisme (ACET-Togo) ont alors découvert les conditions difficiles dans lesquelles ils apprenaient et n’ont pas manqué de réagir.

Le nouveau bâtiment scolaire offert par les associations donatrices

« Face à ce constat nous ne pouvions pas restés insensibles. C’est de là que nous est venue l’idée de leur construire des salles de classe en bonne et due forme pour leur permettre de travailler dans des conditions dignes de ce nom », explique Kossi Béné AGBEKO, Coordinateur et co-fondateur de l’association ACET-Togo.

Pour atteindre cet objectif, l’association a mobilisé ses partenaires belges Soucoul-Togo et Chispas Amazonicas dans le cadre du projet “Nunyaxofe” (qui signifie “lieu d’étude” ou “cadre d’apprentissage”, en éwé, langue parlée dans le sud du Togo).

C’est ainsi que les travaux de construction, débutés en juin 2020, ont permis d’ériger un bâtiment scolaire composé de 4 salles de classe et d’une direction.

Lire aussi : Togo : Etudiants et jeunes de la société civile formés sur les opportunités du programme ERASMUS+

Le bloc sanitaire également construit

En plus de cet édifice, les trois associations ont doté le CEGIL d’Ando-Centre d’un bloc sanitaire de quatre WC, dont deux pour les filles et deux pour les garçons, afin d’éviter la défécation à l’air libre dans les environs de l’établissement.

Une grande cérémonie a marqué la réception du bâtiment

Les infrastructures ont été officiellement dévoilées et réceptionnées jeudi 7 avril au cours d’une cérémonie organisée à Ando-Centre. Elle a été marquée par la présence des autorités administratives de la commune Avé 1, des chefs traditionnels, des responsables des associations donatrices et des bénéficiaires, notamment le Directeur du CEGIL Ando-Centre qui n’a pas caché sa joie au moment de réceptionner le nouveau bâtiment.

La population de la localité assistant à la remise du bâtiment

« A voir les conditions dans lesquelles on a évolué jusqu’alors, on ne peut que se réjouir de la construction de ce batiment qui nous met désormais à l’abri du diktat des intempéries. Nous n’allons plus interrompre les cours parce qu’un orage s’annonce. Nous sommes désormais véritablement à l’école. En de pareilles circonstances, mes collègues et moi ne pouvons que dire merci aux donateurs », se réjouit Komi Richard Zida.

Une joie partagée par le représentant du préfet de l’Avé, la deuxième adjointe au maire de la commune Avé 1 et le chef d’inspection de l’éducation de l’Avé qui ont, tour à tour, témoigné leurs reconnaissances aux trois associations donatrices, tout en les assurant des dispositions qui seront prises pour que les bénéficiaires fassent bonne usage du bâtiment.

Des autorités administratives assistant à la cérémonie

Tout en indiquant que l’objectif de leur association est d’aider les jeunes d’Ando-centre à grandir dans les meilleures conditions, à être bien formés afin qu’ils puissent jouer leur rôle positif dans leur communauté, Nancy Meyfroidt, membre de Soucoul-Togo, espère que les nouvelles salles contribueront à les encourager à aller à l’école, à apprendre et à se développer. Elle n’a pas manqué de remercier la communauté pour sa participation qui a également contribué à faire du projet un succès.

Présence des chefs traditionnels

Bref aperçu sur les associations donatrices

Créée par un groupe de jeunes Togolais, ACET-TOGO a pour but d’améliorer les conditions de vie des jeunes, des enfants démunis et/ou orphelins dans le domaine de la culture, l’éducation, la santé, l’environnement, le tourisme et de loisirs en vue d’assurer le développement humain et durable du pays. Il se fixe pour objectif entre autres de sortir la jeunesse de la drogue et de la délinquance juvénile ; de réinsérer la jeunesse délinquante dans la société ; d’aider la jeunesse à une prise de conscience pour mener une vie exemplaire dans la société. Pour en savoir un peu plus sur l’association, visitez son site web à l’adresse www.acet-togo.org.

Intervention des responsables de l’ACET-Togo

Avec pour slogan « Il n’y a pas de développement possible sans éducation », l’association Chispas Amazónicas, créée en 2010, a fait de l’éducation son principal cheval de bataille. L’organisation s’illustre en Afrique à travers beaucoup de chantiers dont la remise en état des bâtiments et du mobilier des écoles, la fourniture de matériel scolaire et pédagogique, l’amélioration des conditions sanitaires, sans oublier la création de cantine scolaire. En savoir plus sur cette association en visitant le site : www.chispasamazonicas.org.

Intervention de la représentante de Soucoul-Togo

Quant à Soucoul-Togo (Soucoul signifie “école” en éwé), elle est une organisation à but non lucratif dont l’activité principale est le développement de programmes éducatifs, d’initiatives et d’activités pour soutenir les écoles locales au Togo et en Afrique. L’association fournit un soutien financier, logistique et pédagogique aux écoles, aux enseignants et aux étudiants.

Le bâtiment vu de derrière
Les autorités visitant les salles de classe

Leave a Response