Archives

Catégories

Méta

Société

Togo : Le consortium “Alkébulan-Africa” officiellement lancé à Lomé

(Société Civile Médias) – Initiative de plusieurs associations des pays de la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO) et mis en place afin de parler et agir d’une seule voix pour le développement de l’espace communautaire, le consortium Alkébulan-Africa a été officiellement lancé ce samedi 26 février à Lomé, au Togo. Un lancement qui s’est également déroulé dans les 9 autres pays membres du consortium à savoir le Bénin, la Côte d’Ivoire, la Gambie, le Ghana, la Guinée Conakry, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Sénégal.

A en croire ses initiateurs, l’objectif principal du consortium Alkébulan-Africa est d’apporter la contribution des associations de la Cedeao au développement de l’Afrique globalement et d’une manière plus méthodique au développement des régions en termes de priorité.

Les membres du consortium lors du lancement au Togo

« Alkébulan-Africa se veut une force en termes de ressources humaines pour soutenir les efforts de nos gouvernements, des partenaires bilatéraux et multilatéraux », explique Ben AYIKOE, Vice-président de l’association Voisins Solidaires-Togo et personne par le biais de laquelle le Togo assure la présidence du Conseil d’Administration du consortium.

«  Le changement de paradigme que veut amorcer Alkébulan-Africa s’explique par le fait que l’Afrique est l’avenir du monde, avec ses énormes potentiels et sa jeunesse bouillonnante constituant des facteurs importants pour son développement », ajoute M. AYIKOE.

Les domaines d’intervention du consortium Alkébulan-Africa sont divers et variés et n’écartent aucun secteur de développement. L’Éducation, la Culture, le Sport, la Santé, la protection de l’Environnement, le Changement climatique, la lutte contre la désertification et la déforestation, la Faune et la Flore seront pris en compte, tout comme l’Immigration clandestine, l’Agriculture, l’élevage, la promotion du genre et des droits humains, la protection des minorités, la promotion de la démocratie et de la bonne gouvernance.

La lutte contre le terrorisme et l’extrémisme violent, la Prévention et la résolution des conflits, la Promotion du numérique et des nouvelles technologies font également partie des domaines dans lesquels interviendra le consortium Alkébulan-Africa.

Par ailleurs, Alkébulan-Africa est constitué d’un Conseil d’Administration et d’un Bureau Exécutif. Ce Conseil d’Administration, dont le Togo assure la présidence comme susmentionné, réunit à ce jour les 10 pays membres.

Quant au Bureau Exécutif, il est dirigé par trois pays à savoir le Bénin, le Mali et le Nigéria.

Leave a Response