Archives

Catégories

Méta

Droits de la FemmeLeadership féminin

Togo : Le 7e Sommet National du Leadership Féminin officiellement ouvert, Genre et Féminisme au menu

(Société Civile Médias) – Organisé pour la première fois hors de la capitale togolaise, le Sommet National du Leadership Féminin (SNLF), qui est à sa 7e édition, s’est officiellement ouvert ce jeudi à Kara (412 km au nord de Lomé).

Portée par le Centre de Développement Personnel et Professionnel d’Afrique (en Anglais, PPDC-AFRICA), l’édition de cette année se tient du 9 au 11 décembre au Palais des congrès de la localité.

Elle est axée sur le thème « Genre et Féminisme : enjeux du transfert des pratiques occidentales en Afrique » et reçoit l’onction des organisations de femmes de la région de la Kara, toutes présentent à l’ouverture.

A l’instar des éditions passées, celle de cette année voit également la participation de plusieurs jeunes et organisations de jeunes. Différents experts et acteurs publics et privés de promotion du genre et du leadership des femmes ont également répondu présents à ce rendez-vous qui verra l’identification et la mise en lumière des initiatives encourageantes de femmes et relevant de l’acte de leadership.

Par ailleurs, le 7e SNLF, à en croire ses organisateurs, entend mettre en place un cadre d’évaluation des actions menées par les organisations féministes, des réflexions sur les politiques de genre, en vue d’explorer ce dont les femmes ont besoin pour d’abord prendre conscience, puis développer, nourrir, et soutenir leur leadership pour l’atteinte de l’ODD 5 sous l’égide de la politique nationale du Genre.

Plusieurs communications aussi intéressantes les unes que les autres, de même que des panels de haut niveau y sont attendus.

“Je voudrais d’entrée de jeu dire merci aux organisateurs de cet événement pour avoir porté leur choix sur notre préfecture pour abriter cette rencontre qui se tient pour la première fois hors de la capitale. Je suis donc, au nom de tous ceux qui œuvre pour la promotion de la femme, honoré pour la tenue de ce sommet et je félicite le comité Nyonufia JFL Togo qui depuis sept ans, s’investit à fond dans cette noble mission qui est de donner une place à la jeune femme et à la jeune fille et lui permettre de se valoriser et de s’affirmer. Tout ceci afin d’assurer l’égalité de chance, de droit des filles et garçons et surtout améliorer le leadership des filles pour asseoir la base d’un développement durable”, s’est réjouie Amida Lokou Tchamdja, Coordinatrice du Réseau des Associations de Femmes en Action pour le Développement (RAFAD), à l’ouverture de la rencontre.

D’après Mme Lokou Tchamdja, le sommet sera l’occasion d’échanger sur différents sujets qui vont donner des connaissances, enrichir les participants et ainsi permettre aux acteurs engagés dans la promotion de la femme et de la fille d’orienter leurs actions pour une réussite équitable des jeunes.


Pour le représentant du Maire de la commune Kozah 1, ce 7e SNLF interpelle tout le monde. Tout en rappelant que la promotion de la femme est un des soucis majeurs du chef de l’Etat togolais, elle a invité l’ensemble des participants, notamment les femmes et jeunes filles, à participer activement à la rencontre pour qu’une fois retourner de leurs communautés, elles continuent à travailler et à sensibiliser pour la cause féminine.

“Qui parle de fille et de femme, parle de l’humanité toute entière”, a indiqué de son côté la représentante du préfet de la localité. Celle-ci n’a pas manqué de féliciter le comité Nyonufia JFL pour sa contribution à la promotion de la femme au Togo, avant d’ouvrir officiellement le Sommet.

A noter que ce premier jour sera consacré au renforcement de capacité des organisations de jeunes à travers 4 communications à savoir : Valoriser le leadership des filles et des femmes des milieux ruraux ; la nouvelle feuille de route gouvernementale : contribution des jeunes, opportunités pour les jeunes ; l’engagement communautaire des jeunes : quoi, pourquoi et comment ? Normes et croyances sociales : que doivent comprendre et faire les jeunes ?

Le 7e SNLF s’achèvera vendredi prochain avec l’élection de la Jeune Femme Leader 2021. Celle-ci succédera à Dorcas Essilivi, élue l’année dernière. La Jeune Femme Leader (Nyonufia JFL), il faut le rappeler, représente les filles et jeunes femmes du Togo pour un mandat social d’un an, au titre de la Mission-JFL.

Leave a Response