Archives

Catégories

Méta

Droits de l'Homme

Togo/ Pré-session EPU : La CNDH et la société civile présentent la situation des droits de l’homme aux ambassadeurs

(Société Civile Médias) – La Commission nationale des droits de l’homme (CNDH) et des Organisations de la société civile locales informent les missions diplomatiques et consulaires sur la situation des droits de l’homme au Togo. A deux mois de l’Examen périodique universel (EPU), une pré-session nationale, qui se tient ce jeudi 25 novembre à Lomé, sera pour elles l’occasion de présenter aux ambassadeurs leurs points de vue sur l’état de mise en œuvre des recommandations faites au Togo lors de son dernier examen, tenu en 2016.

D’après Yaovi Sronvi, président par intérim de la CNDH, la pré-session nationale constitue pour les missions diplomatiques et consulaires, l’opportunité de récolter des informations sur la situation des droits humains.

«  L’objectif final est de s’assurer que les recommandations faites lors de l’examen sont objectives, précises et cohérentes vis-à-vis de la situation des droits de l’homme dans notre pays », souligne-t-il.

«  Il s’agit donc pour le Togo de recevoir des informations à jour, des questions approfondies et des recommandations qui reflètent la réalité et les préoccupations des populations sur le terrain », ajoute M. Sronvi.

Lire aussi : Togo/Pré-session EPU : La CNDH et les OSC affûtent leurs armes pour un plaidoyer efficace

Vue des participants à la rencontre

Pour Ami Amemassor, vice-président du CACIT, le rôle des missions diplomatiques est immense et prépondérant en ce qui concerne l’EPU du Togo. «  C’est pourquoi une telle séance est un rendez-vous historique d’autant plus que cela ne se passe qu’une fois tous les quatre ans et plus », a-t-elle rappelé.

Lors de l’EPU de 2016, 195 recommandations ont été adressées à l’Etat togolais, dont 167 ont été acceptées et 28 notées. Pour la vice-présidente du CACIT, s’il est manifeste que des efforts ont été réalisés depuis le dernier examen, il y a lieu de relever que des défis importants existent.

A noter que la pré-session de ce jeudi a été précédée par deux jours d’atelier « sur le plaidoyer stratégique des OSC et de la CNDH avant l’Examen et Pré-session Nationale ». Cet atelier a permis aux participants d’être outillés sur les compétences et les méthodes de plaidoyer de l’EPU.

La pré-session est organisée par le Collectif des Associations Contre l’Impunité au Togo (CACIT), avec l’appui financier de l’UPR Info.

Leave a Response