Archives

Catégories

Méta

Edification de la paixEspace Jeunes

Togo – AIFJL : Des soirées culturelles pour encourager le vivre-ensemble dans les communes Vo 1 et Vo 2

(Société Civile Médias) – Démarré en octobre dernier, le projet « Promotion de l’action des jeunes filles et hommes des communautés dans la construction d’une paix durable », initié par l’AIFJL à l’endroit des jeunes des communes Vo 1 et Vo 2, est dans sa phase 3. Une étape qui a consisté en l’organisation, le 20 novembre dernier, d’une soirée culturelle à l’intention des filles et fils des deux localités.

L’objectif de cette activité est de valoriser l’interculturalité et les talents des jeunes à travers des chants, la danse, la musique traditionnelle et favoriser le brassage culturel. Il s’agissait aussi de les amener à développer des valeurs de paix et de cohésion sociale.

« Nous avons voulu briser la glace entre les autorités et la jeunesse à travers ces moments de festivités. Les femmes et les jeunes des populations de ces 2 communes ont vu leurs talents valorisés. Tout ceci a contribué au renforcement de la cohésion sociale », se réjouit Alice Goza, présidente de l’Association Internationale des Femmes et Jeunes Leaders.

Chants, danses traditionnelles ou encore contes ont marqué ces soirées organisées vendredi et samedi dernier, et auxquelles ont également participé les autorités.

Lire aussi : Togo : L’AIFJL outille les jeunes filles et hommes des communautés pour la promotion d’une paix durable

L’équipe du projet avec le maire de Vo 2 à la soirée culturelle de Togoville

« L’AIFJL a fait rythmer le son des Tam-tam sur lesquels les autorités locales, toutes catégories confondues, ont dansé ensemble avec les populations jeunes et femmes. Nous pouvons nous réjouir parce que l’ensemble de la population a été réceptif à notre message », ajoute Alice Goza.

Les présences des groupes de chants, de danses, de ballets, des conteurs et slameurs mobilisés par des jeunes animateurs communautaires ont permis à l’équipe conduite par Mlle Goza de sensibiliser les populations sur différentes thématiques.
Le vivre ensemble, la participation des jeunes au développement local, la lutte contre la consommation des stupéfiants, la lutte contre l’immigration clandestine sont, entre autres, les thèmes sur lesquels ont porté la sensibilisation.

Cette mobilisation citoyenne a été organisée dans le strict respect des mesures barrières. Des agents de santé ont été mobilisés pour vacciner les personnes présentes et désireuses de le faire.

Le projet financé « Promotion de l’action des jeunes filles et hommes des communautés dans la construction d’une paix durable », il faut le rappeler, a été financé par le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD).

Leave a Response