Archives

Catégories

Méta

Droits de l'Homme

Togo : L’ONG ANAVIE lance la redynamisation des clubs séniors communaux avec la célébration des 3 ans du club de Gblinkomégan

(Société Civile Médias) – Au Togo, l’association Nos Années de Vie (ANAVIE), qui défend les droits des personnes âgées, entend rendre davantage dynamique ses clubs seniors. La célébration, samedi 20 novembre, des 3 ans du club seniors du quartier Adidogomé-Gblinkomégan (banlieue ouest de Lomé) marque le lancement de cette redynamisation entreprise par les responsables de cette organisation.

Initiative de l’ANAVIE, le projet des Clubs Seniors consiste à organiser les personnes âgées d’une communauté donnée (village ou quartier) en Clubs. Dans ces clubs, elles mèneront des réflexions de façon à contribuer à leur propre épanouissement ainsi qu’au rayonnement de leur communauté. Ces clubs permettent aussi à l’association d’avoir un contact plus facile avec les personnes âgées de diverses communauté et à organiser des actions en leur faveur.

Vue des membres du club séniors lors du défilé

« Toute personne âgée isolée est vulnérable et exposée aux violences de tout genre. Et l’isolement est l’un des problèmes des personnes du troisième âge. Ces clubs séniors viennent régler ce problème, redonnent de la valeur à ces personnes âgées en les mettant à contribution pour le développement des communautés », explique Kofi Alfa-Tchégbassi, Directeur exécutif de de l’ANAVIE.

Lire aussi : Togo : Pour amoindrir les cas de maltraitance, l’ANAVIE éclaire les personnes âgées sur leurs droits

Cette redynamisation passe par des séances de renforcement de capacités, des rencontres d’échanges, des visites à leurs paires, ainsi que l’organisation d’activités sportives, notamment la marche.

« L’un de nos objectifs avec les clubs séniors, c’est de voir ces personnes âgées actives. Elles ne sont pas finies, elles sont nos richesses et elles doivent continuer par servir et éduquer la jeune génération. C’est pour nous une fierté et une bonne nouvelle de les voir ainsi », précise le directeur exécutif de l’ANAVIE.

Retrouvailles après le défilé

Installé en novembre 2018, le club séniors d’Adidogomé-Gblinkomégan fête ses trois ans cette année. Une célébration qui s’est étalée sur trois jours (18, 19 et 20 novembre) et qui a été marquée par une opération quartier propre le jeudi 18 novembre, une marche rapide pour la santé le vendredi 19 novembre. Le samedi 20 novembre, jour de l’apothéose, a été marqué par un défilé effectué par les membres du club séniors à travers le quartier. Une manifestation qui visait, non seulement à donner de la visibilité au club, mais également à sensibiliser d’autres personnes âgées sur l’importance de leur adhésion.

Des sketchs sur la non-violence envers les personnes du troisième âge et sur l’importance pour les séniors de ne pas s’isoler et un pic nique ont également marqués ce troisième jour.

Présidente du club sénior d’Adidogomé-Gblinkomegan, Ahouissou Alipossi n’a pas manqué de remercier les premiers responsables de l’association ANAVIE pour cet accompagnement et cette revalorisation des personnes âgées.

Les séniors en pleine réjouissance

« Depuis notre installation, nous avons mené quelques activités qui nous ont donné assez de confiance. Nous nous sommes sentis valorisés malgré notre âge. C’est un engagement citoyen et volontaire qui nous permet de prendre part au développement des communes. Nous disons merci à ANAVIE pour l’opportunité », se réjouit-elle.

Lire aussi : Togo : L’ANAVIE appelle chacun à jouer sa partition pour prévenir la maltraitance des personnes âgées

La redynamisation va se poursuivre avec d’autres clubs séniors dans les autres communes du Togo. Une collaboration avec les mairies est déjà envisagée afin de les amener à tenir compte aussi des personnes du troisième âge dans leur politique communale. Ainsi, ces séniors pourront véritablement prendre part au développement des communes dans le cadre de la décentralisation.

Photo de famille avec les responsables de l’ONG ANAVIE

Leave a Response