Archives

Catégories

Méta

SantéSSR

SDSR : Après deux ans d’activités, le “Mouvement Pro-SSR pour tous au Togo” en atelier de partage des bonnes pratiques

(Société Civile Médias) – Commencé en décembre 2019, le projet « Engagement de la Société Civile pour la Promotion de la Santé, Droits Sexuels et de la Reproduction pour Tous au Togo » touche à son terme après 24 mois d’activités. Une période au cours de laquelle le “Mouvement Pro-SSR pour tous au Togo” et ses partenaires ont, à travers plusieurs actions, œuvré pour un environnement social favorable à la jouissance des droits sexuels pour tous, sans discrimination. Quels sont les résultats obtenus et qu’en est-il de l’avenir du mouvement ? Une rencontre de capitalisation, d’apprentissage et d’échange des bonnes pratiques organisée les 18 et 19 novembre a permis aux acteurs impliqués d’approfondir les réflexions afin de tirer le maximum de leçons ainsi que les bonnes pratiques pour nourrir les prochains projets et programmes.

Tenue à Tsévié (35 km au nord de Lomé), cette rencontre de deux jours se voulait un cadre de capitalisation et de partage de bonnes pratiques en matière de promotion de la SDSR pour Tous au Togo. Elle a regroupé une quarantaine de participants dont les acteurs clés du projet, et des acteurs étatiques et autres partenaires techniques de l’Etat.

Table d’honneur lors du lancement de l’atelier

A en croire ses organisateurs, la rencontre visait à capitaliser les approches développées dans la mise en œuvre de la SDSR, en vue d’en tirer les expériences innovantes, les principale leçons apprises et interrogations afin d’en déduire des pistes pour une meilleure prise en compte de la SDSR pour Tous, dans le contexte togolais.

« Le projet prend officiellement fin à la fin du mois de novembre. Ensemble avec tous les acteurs qui ont participé à sa mise en œuvre, nous avons jugé nécessaire de nous réunir pour partager les bonnes pratiques, échanger les expériences et surtout sortir avec des recommandations qui permettront de poursuivre ses acquis », explique Nadzombé Datagni, Directeur exécutif de l’ONG Appui au Développement et à la Santé communautaire (ADESCO), chef de file du mouvement Pro-SSR pour tous au Togo.

Lire aussi : SDSR : Le ‘‘Mouvement Pro-SSR pour tous au Togo’’ présente les résultats de l’étude CAP aux acteurs du Grand Lomé


Le premier jour de la rencontre a donc été consacré d’une part à la présentation des résultats des activités réalisées pendant les 24 mois, à la consolidation des leçons et à la capitalisation des bonnes pratiques pour nourrir, à partir des recommandations, les prochains projets et programmes. D’autre part, il a permis de mener des réflexions sur la charte du “Mouvement Pro-SSR pour Tous”, et de débattre des questions liées à l’avenir du Mouvement.

La PCA de l’ONG ADESCO lors de son intervention

Quant au deuxième jour, il a permis de partager et de mener des discussions et réflexions pour analyser, avec les parties prenantes et les partenaires, les leçons apprises et les bonnes pratiques à retenir pour aider le “Mouvement Pro-SSR pour Tous” dans la mobilisation des financements.

Tout en se réjouissant du bon aboutissement du projet « Engagement de la Société Civile pour la Promotion de la Santé, Droits Sexuels et de la Reproduction pour Tous au Togo », la présidente du Conseil d’administration de l’ONG ADESCO, Anaobidédé Boyodé, n’a pas manqué de rappeler que l’initiative avait cristallisé des attentions à son démarrage du fait de son caractère sensible.

« Mais aujourd’hui, elle se révèle un précieux instrument d’inclusion des groupes marginalisés, notamment les minorités sexuelles en matière d’accès au service de soins adéquats en santé sexuelle et de la reproduction, ceci grâce à la détermination de tous les acteurs », a-t-elle indiqué, avant d’adresser une mention spéciale au partenaire financier, AmplifyChange, pour “les appuis inestimables” apportés à l’initiative.

Lire aussi : Togo – SDSR : Formés, des acteurs s’engagent pour l’accès de tous, y compris des minorités sexuelles, aux soins de santé

Vue partielle des participants à la rencontre

Toutefois, en dépit du travail abattu, « d’énormes défis demeurent en termes de renforcement de capacités sur la thématique Santé, Droits sexuels et de la reproduction au Togo », indique Datagni Nadzombé. Et pour relever ces défis, le Directeur exécutif de l’ONG ADESCO espère que le “Mouvement Pro-SSR pour tous” deviendra de plus en plus fort pour continuer à travailler et faire en sorte que chaque Togolais, où qu’il se trouve et quelque soit son orientation sexuelle, puisse comprendre qu’il a un droit à la jouissance des droits sexuels pour tous sans discrimination. Un droit que le projet « Engagement de la Société Civile pour la Promotion de la Santé, Droits Sexuels et de la Reproduction pour Tous au Togo » a contribué à renforcer en identifiant et en éliminant les normes et croyances néfastes qui alimentent les violations aux droits sexuels de tous.

A noter que la rencontre nationale d’apprentissage et d’échange de bonnes pratiques a connu la présence des autorités locales, notamment le préfet de Zio et le maire adjoint de la commune Zio 1.

Photo de famille

Leave a Response