Archives

Catégories

Méta

Droits de la FemmeVBG

Togo – PRISET : Tolérance zéro pour les auteurs de violences sexuelles et autres VBG

(Société Civile Médias) – Aucun cas de violences sexuelles ou autres formes de violences basées sur le genre ne sera toléré dans le cadre de la mise en œuvre du projet Projet de Réformes et d’Investissement dans le Secteur de l’Energie au Togo (PRISET). En campagne de sensibilisation dans les 10 cantons bénéficiaires du projet depuis le 9 novembre, la CEET et son partenaire, le GF2D, ont tenu à rassurer les populations.

Cette campagne destinée à renforcer les actions de prévention au sein des communautés concernées s’est déjà déroulée dans 5 des 10 cantons des préfectures du Golfe et d’Agoè Nyivé concernés par le PRISET. Il s’agit de Togblékopé, Vakpossito, Agoè, Baguida et Amoutivé.

La sensibilisation à l’étape d’Amoutivé

Partout, le message a été le même. Tous les cas présumés ou avérés de Violences basées sur le genre ou de violences contre les enfants doivent être signalés. Les comités de gestion des plaintes, mis en place depuis quelques mois, sont appelés à faire ce travail et ont d’ailleurs été formés en juin dernier pour s’y atteler.

Mais au delà de ces comités, les communautés sont également conviés à apporter leurs contributions.

« Au cours de cette sensibilisation, en plus de leur donner toutes les informations sur les différentes formes de VBG, nous leur parlons des dispositions à prendre ou comment dénoncer au cas où eux-mêmes ou leurs enfants sont victimes », indique Princesse Sabi, Chargée de programme des services juridiques au GF2D.

A en croire les responsables de l’ONG, les dénonciations des violences par la population peut se faire via la cellule de gestion du projet du GF2D. Elles sont soumises par téléphone, sur le numéro (+228) 93 96 89 89, via appel, sms, ou par message WhatsApp. Une fois la plainte reçue, l’équipe du projet se charge de son traitement afin de permettre à la victime de bénéficier des prestations de services adéquats. L’équipe peut aussi se référer à la police le cas échéant.

Les auteurs de VBG peuvent également être dénoncés via le Chatbott automatisé « AKOFA + 228 93 96 89 89 ». Ce système a été mis en place depuis décembre 2020, et a pour objectif de permettre à toute personne victime de violence et utilisant ‘‘Whatsapp” de pouvoir briser le silence pour pouvoir bénéficier d’une assistance lui permettant de jouir de ses droits.

Le projet PRISET, il fait le rappeler, a pour objectifs spécifiques de réformer, renforcer et améliorer la gestion des services publics, réhabiliter, renforcer et étendre le réseau de distribution de Lomé afin de réduire les pertes techniques, d’améliorer la qualité et la fiabilité de l’offre en améliorant l’accès aux services d’électricité.

Leave a Response