Archives

Catégories

Méta

Santé

Togo : L’association ISCOME sensibilise et offre un mini bilan de santé à des élèves à Lomé

(Société Civile Médias) – A l’association ISCOME ( Initiative Santé Communautaire pour un Monde Epanoui ), la santé est un droit pour tout humain, notamment pour les enfants. La situation de cette couche, souvent vulnérable, préoccupe cette organisation qui était en séance de consultation foraine le samedi 6 novembre à Agoè-Démakpoè (banlieue nord de Lomé). L’opération, complètement gratuite, a ciblé les élèves du complexe scolaire “Carrefour des Leaders” et visait à prévenir les problèmes de santé auxquels ils sont souvent confrontés au cours de leur parcours scolaire.

A en croire les responsables de l’association ISCOME, il s’agit, à travers cette séance de consultation foraine gratuite, de donner aux élèves la chance d’avoir une année scolaire réussie.

L’équipe médicale de l’association ISCOME lors de la sensibilisation

« Nous sommes à un peu plus d’un mois après la rentrée scolaire 2021-2022. Et comme vous le savez, après les vacances et tout ce qu’elles impliquent, les enfants tombent parfois subitement malade dès qu’ils arrivent à l’école. C’est donc pour prévenir ces problèmes qui surviennent au cours de leur parcours scolaire et qui, parfois, constituent un frein à leur réussite, que nous avons initié cette activité. L’objectif visé à travers cette séance de consultation foraine est de faire en sorte que ses élèves soient en bonne santé tout le long de l’année scolaire, afin de pouvoir bien travailler et d’obtenir de bons résultats  », explique M. Eric TOI, Secrétaire général d’ISCOME.

« Nous aurions pu le faire dès la rentrée scolaire. Mais compte tenu des mesures restrictives prises par le gouvernement pour limiter la propagation de la maladie, nous avons été dans l’obligation de la repousser pour le faire aujourd’hui », ajoute M. TOI.

Lire aussi : Togo : L’association ISCOME en guerre contre la désinformation sur la Covid-19

Vue partielle des élèves et parents participants à la sensibilisation

Sensibilisation et mini-bilan de santé

L’activité, il faut rappeler, rentre dans la droite ligne des objectifs d’ISCOME, qui a fait de la santé son cheval de bataille. Elle s’inscrit dans les activités de l’année 2021 de l’association et a consisté à sensibiliser plus d’une centaine d’élèves de l’établissement ciblé et leurs parents, sur l’ensemble des maladies qui peuvent causer des cas de décès ou de complication de l’état de santé d’un enfant à tout moment.

« La sensibilisation a porté sur les pathologies les plus courantes qu’on rencontre chez les enfants, notamment l’anémie. Nous avons essayé de leur faire comprendre comment l’anémie peut subvenir chez un enfant, comment détecter ses signes et comment lutter contre ce mal. Ce sont des choses simples que les parents doivent forcément maîtriser pour savoir si leurs enfants développent l’anémie ou pas et, éventuellement, les conduire dans un centre de santé. Ce sont des réflexes simples qui peuvent permettent d’éviter des complications ou la mort subite chez les enfants », fait savoir Steven ASMA, infirmier diplômé d’Etat, membre de l’association ISCOME.

La sensibilisation a été suivie de consultations qui ont permis à l’équipe médicale de l’association d’avoir une idée de l’état de santé de chaque élève et d’offrir des médicaments à ceux dont l’état le nécessite.

L’infirmier Steven ASMA lors de la séance de sensibilisation

« Nous avons constaté ces derniers temps qu’il y a beaucoup de cas de paludisme et d’anémie. Et quand on parle d’anémie, vous n’êtes pas sans savoir que les causes sont assez multiples et variées. Nous avons donc offert aux parents d’élèves des produits pour le traitement du paludisme, pour le déparasitage ou encore pour soulager les enfants en cas de fièvre. Nous leur avons également offert des antibiotiques au cas où nous constatons, lors de l’examen médical, des situations d’infection ou des signes d’infection associés », indique Steven ASMA.

Après ces consultations, l’association promet de suivre les enfants dont l’état de santé s’est révélé un peu compliqué jusqu’à guérison totale. Et au cas où leur état venait à s’aggraver, ils seront envoyés vers des structures pour être traités plus efficacement.

Un enfant en pleine consultation

« Tout s’est bien passé avec nous. Je suis venue avec mes deux enfants qui ont été consultés et des produits nous ont été donnés par l’équipe médicale. Je remercie l’association ISCOME pour cette initiative et j’espère qu’ils reviendront encore prochainement pour d’autres consultations », se réjouit Lène Larba, une des nombreuses mères de famille présentes à la consultation foraine.

L’initiative est également très bien accueillie par les responsables du complexe scolaire “Carrefour des leaders”, notamment son Directeur-fondateur, Darou Mabourouk.

« Ce bilan de santé qu’offre l’association ISCOM à nos élèves est le bienvenu. Il est très important et vient à point nommé parce qu’il nous aidera à éviter les cas de maladie auxquels nous sommes parfois confrontés au sein de notre établissement. Ne nous pouvons que les remercier et les encourager pour ce geste », a-t-il dit.

L’association compte organiser ces consultations foraines dans d’autres établissements dans les semaines à venir.

Créée en 2020, ISCOME est née de la volonté de plusieurs jeunes togolais issus de divers milieux et possédants des compétences variées. Leur souci premier est de réussir à véritablement faire de la santé le levier du développement du Togo. Un des objectifs de l’association est d’œuvrer pour l’amélioration des conditions de vie sanitaire et socio-économiques des communautés à la base. ISCOME entend, entre autres, promouvoir la santé sexuelle et de la reproduction ainsi que la décentralisation et la bonne gouvernance et contribuer aux actions de développement communautaire pour assurer un développement social durable en faveur des communautés, en particulier les enfants, les femmes, les jeunes et les personnes handicapées.

Leave a Response