Archives

Catégories

Méta

Santé

Togo : Le CMS de Baguida rénové par le HCR

(Société Civile Médias) – Alors qu’il accueille plusieurs réfugiés, notamment ceux installés au camp d’Avépozo, le Centre médico-social de Baguida reçoit l’appui du bureau Togo du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR-Togo). En plus d’avoir été clôturé, la formation sanitaire a été dotée, par l’organisme onusien, d’une guerite et d’un bloc administratif. Les infrastructures ont été réceptionnées mercredi 20 octobre.

A en croire les responsables du CMS Baguida, la nouvelle clotûre arrive au moment où l’établissement fait face à une recrudescence d’actes de violence et d’insécurité parce que n’étant pas cloturé et donc accessible à tout le monde.

Lors de la remise du bâtiment


« Nous avons été plusieurs fois exposé à des risques d’insécurité du fait que la formation sanitaire n’avait pas une clôture externe. Les patients et le personnel étaient exposés à des agressions. Nous sommes donc heureux de réceptionner cette clôture et nous remercions vivement le HCR et ses partenaires pour ce don au CMS Baguida et à la population de cette commune », se réjouit Dr Elom Adodo, responsable du CMS Baguida et médecin chef de la commune Golfe 6.

Lire aussi : Togo : 13 meilleures élèves filles réfugiées récompensées par le HCR

En plus de la clôture, le CMS a été doté d’une guérite où sera posté un vigile qui contrôlera désormais l’accès de toute personne à ces lieux. Un bâtiment administratif a également été construit par le HCR. Il est composé d’un bureau, de sanitaires, d’une salle de réunion, d’un plateau technique et d’un laboratoire avec un réfrigérateur.
Pour Monique Edo Atayi-Kuassi, cheffe du Bureau National du HCR au Togo, ce geste fait suite à des visites de terrain à l’issue desquelles le CMS a clairement exprimé ses besoins en renforcement, dans des correspondances adressées au HCR-Togo.

En présence du personnel du CMS Baguida


« Des évaluations ont été conduites en concertation avec l’OMS et ont permis au HCR et ses experts de répondre favorablement à cette demande de renforcement du CMS de Baguida en infrastructures sécuritaires et administratives, gage d’une maitrise dans le contrôle de la propagation du virus », a-t-elle indiqué.

Les travaux, qui ont coûté environ 36 millions de Fcfa, ont démarré le 29 mars 2021 et ont pris fin avec une validation technique et provisoire le 10 septembre 2021.

Leave a Response