Archives

Catégories

Méta

Santé

Togo : SAG identifie 25 nouveaux “Papas Champions” pour l’amélioration de la couverture vaccinale dans le district d’Agoè-Nyivé


(Société Civile Médias) – Membre de la Plateforme des Organisations de la Société Civile pour la Vaccination et l’Immunisation au Togo (POSCVI-Togo), l’ONG Santé et Action Globale (SAG) a été désignée pour accompagner le district sanitaire d’Agoè-Nyivé dans la mise en œuvre de ses activités de vaccination financé sur la deuxième subvention du Renforcement des Systèmes de Santé (RSS2) de GAVI ALLIANCE et piloté par le ministère en charge de la santé. C’est dans ce cadre qu’elle a effectué du 24 au 30 septembre 2021 une mission qui lui a permis d’identifier 25 nouveaux Papas Champions dans 5 formations sanitaires de fortes réticences à la vaccination. Ces 25 Papas champions, ajoutés aux 10 déjà fonctionnels depuis deux ans, vont œuvrer pour l’amélioration du taux de couverture vaccinale dans les poches de réticence du district sanitaire d’Agoè-Nyivé.

Les 25 nouveaux “Papas champions” ont été identifiés dans les formations sanitaires de Cacaveli, Légbassito, Zanguéra, Togblékopé et Adétikopé. Ils ont été présentés à la Directrice du district sanitaire d’Agoè-Nyivé, au cours d’une rencontre organisée le jeudi 30 septembre 2021 au CMS de Cacaveli. Cette rencontre vient boucler les cinq jours de mission de dynamisation de l’ONG SAG dans ce district.

«Il s’avère nécessaire que la directrice du district sanitaire d’Agoè-Nyivé connaisse ces Papas champions, leur parler et les orienter afin qu’ils puissent prendre conscience de la mission qui leur est assignée », précise Alou Lanwi Banassa, Directeur exécutif de l’ONG SAG.

La rencontre a également été l’occasion pour l’ONG SAG  de revenir sur le paquet d’activités des nouveaux Papas Champions pour la stimulation de la demande des services de vaccination dans leurs différentes zones de couvertures.

Un “Papa Champion”, qu’est-ce que c’est ?

L’approche “Papas Champions”, il faut le rappeler, est une approche genre qui a pour objectif d’impliquer d’avantage les hommes (maris) dans le suivi quotidien de la santé de leur famille notamment les enfants et leurs femmes, et par ricochet la santé de leur communauté. Cette approche à été préconisé justement parce que le contexte togolais montre que l’homme (mari) joue un rôle centrale dans l’accès des femmes et des enfants à l’accès des services de santé car l’analyse des motifs de refus de vaccination dans les zones à faible couvertures a ressorti que l’homme (mari) n’a pas donné son accord ou n’a pas trouvé nécessaire de demander le service. C’est grâce à son expérience de « couple champion »  que l’ONG ADESCO a décidé d’utilisé ses stratégies papa champion autour du CMS BON SECOURS à Sokodé afin d’amélioré les couvertures vaccinales. Un Papa Champion est un papa marié qui suit correctement la scolarisation et la vaccination de ses enfants au point de devenir un modèle pour sa communauté.

« En Afrique et plus précisément au Togo, la femme n’a généralement pas droit à la parole. Dans les foyers surtout, c’est souvent l’homme qui décide. Et quand les mamans veulent vacciner leurs enfants, certains hommes refusent, soit parce qu’ils n’ont pas les moyens, soit parce qu’ils sont mal informés sur la vaccination et ses bienfaits. C’est pour cela que le modèle “Papa Champion” a été expérimenté dans le district sanitaire de Tchaoudjo à travers le CMS Bon Secours de l’ONG ADESCO pour amener les pères de famille à ne pas s’opposer à la vaccination de leurs enfants, ou mieux encore à apporter leur contribution pour que ceux-ci soient vaccinés en grand nombre. Et cette stratégie a porté des fruits. C’est la même approche que nous utilisons », explique M. Banassa.

Vue partielle des Papas champions lors de la rencontre du jeudi 30 septembre



La mise en place du modèle “Papas Champions” repose sur une stratégie à quatre étapes à savoir : l’identification des papas modèles lors des rencontres de sensibilisation ; le renforcement de leurs capacités sur l’importance de la vaccination, le calendrier vaccinal, les techniques de communication interpersonnelle ; l’organisation des activités de sensibilisation de proximité en vue d’amener leurs pairs à adopter des comportements responsables en matière de vaccination et de dissiper les désinformations (rumeurs) et les doutes qui entourent parfois la vaccination ; puis le suivi accompagnement des Papas Champions formés par les OSC.

Quelle mission pour les nouveaux Papas Champions ?

Ainsi donc, les 25 Papas Champions identifiés par l’ONG SAG se sont vu assigner une mission. A l’instar des 10 déjà fonctionnels dans le district sanitaire d’Agoè-Nyivé, ils sont appelés à organiser des causeries éducatives, visites à domicile et des entretiens individuels, dans les poches de réticence en matière de vaccination chaque mois afin d’améliorer les couvertures vaccinales de ses zones. L’amélioration de ces couvertures vaccinales se fait à travers la recherche et le  référencement des enfants et  femmes enceintes ayant manqué à leur rendez-vous vaccinal afin de se faire rattraper. Ils appuient aussi l’ASC de leur zone à gérer les réticences rencontrées sur le terrain.

Photo de famille avec les Papas Champions identifiés



Par ailleurs, les Papas Champions ont aussi pour mission d’appuyer les formations sanitaires au moins deux fois par mois surtout lors des séances de vaccination de routine et des activités de vaccination supplémentaire (AVS).

Leave a Response