Archives

Catégories

Méta

Santé

Togo : « La Chicha : Un phénomène de mode très dangereux », l’ONG RAPAA alerte !

(Société Civile Médias) – Tirer un coup de chicha revient à fumer environ deux paquets de cigarettes. Mais beaucoup l’ignorent. Au Togo, l’ONG Recherche Action Prévention Accompagnement des Addictions (RAPAA) est bien décidée à combattre ce produit, dont la consommation se répand de plus en plus, surtout chez les jeunes collégiens, lycéens et étudiants. Fidèle à sa lutte contre la consommation de substances psychoactives, elle a conçu un nouveau dépliant intitulé : « La Chicha : Un phénomène de mode très dangereux ».

Le support, riche en contenu, vise à informer et à sensibiliser les jeunes sur le danger de ce produit (encore appelé narguilé) jugé plus dangereuse que la cigarette, mais très prisé par les jeunes qui croient être à la mode.

« Nous avons remarqué depuis un certain temps que ce phénomène de l’utilisation de la chicha prend de l’ampleur. Lors des semaines culturelles ou des activités au niveau de nos universités, le dispositif de la chicha est exposé au même titre que d’autres stands et c’est à l’usage des jeunes. C’est vraiment choquant de voir comment ce fléau se répand. Dans presque tous les bars, les fast-foods, les restaurants, le système est disponible, ce qui fait que les jeunes sont tentés de consommer ce produit pourtant très nocif à la santé », déplore Djonna Kama-Akoura, vice-présidente de l’ONG RAPAA, au lancement officiel du dépliant mercredi 2 juin à Lomé.

Lire aussi : Togo: L’Ong RAPAA a commémoré la journée de lutte contre la drogue

« Un coup de chicha, représente deux paquets de cigarettes. Quand les gens le prennent, ils pensent que ce n’est pas dangereux, mais ils se trompent. Le narguilé est plus nocif que la cigarette et les jeunes doivent s’éloigner de ce poison pour préserver leur santé en devenant des adultes responsables », conseille Mme Kama-Akoura.

Les responsables de l’ONG RAPAA lors du lancement officiel du dépliant

Fruit d’un travail ardu de l’équipe de recherche de l’ONG RAPAA, le dépliant, en format A4, décrit ce qu’est la chicha et parle des dangers qu’elle représente pour la santé de l’homme. Le support évoque également les idées préconçues sur la chicha, notamment les idées fausses que les jeunes avancent comme argument pour justifier sa consommation.

« On y a mis des messages pour pouvoir inviter les consommateurs et les non-consommateurs à prendre conscience du phénomène. Nous savons que bon nombre de jeunes consomment la chicha par ignorance, d’autres par suivisme pour s’affirmer ou faire la fête. Il faut vraiment qu’on les avertisse sur ses dangers », souligne Jules Apédjinou, Directeur Exécutif de l’ONG RAPAA.

Lire aussi : Association RAPAA : Toujours engagée contre la consommation de la drogue

Et pour que le message puisse atteindre sa cible, RAPAA prévoit des rencontres de sensibilisation dans les établissements scolaires et dans les universités pour faire une large diffusion des messages contenus dans le dépliant. Des spots radios sont également programmés.

Leave a Response