Archives

Catégories

Méta

Humanitaire

Togo : L’écrivain Salomon Mbutcho apporte son soutien au Centre d’Aide Sociale Saint André

(Société Civile Médias) – Un soutien de plus pour le Centre d’Aide Sociale Saint André (CASA). L’orphelinat, œuvre des Sœurs de la Providence de Saint André de Peltre, a bénéficié vendredi 7 mai d’un don en vivres de l’écrivain et investisseur immobilier Salomon Mbutcho.

Composé de sacs de riz, de cartons de spaghettis, de tomates en conserve et de bidons d’huile, le geste visait à soulager l’administration de l’orphelinat en ce qui concerne la nutrition de ses occupants.

La cérémonie de remise a été pour M. Mbutcho l’occasion de transmettre ses amitiés et d’apporter son soutien aux filles du Centre.

« Je vous porte toutes dans mon cœur. Et j’espère surtout vous avoir aidé un peu à travers cette petite contribution », leur a-t-il dit par l’intermédiaire de ses représentants. Le donateur les a encourager à se battre et à garder en tête qu’elles sont aimées et aucunement laissées pour compte.

Vue d’une partie du don offert au centre par M. Mbutcho

Né à Dakar en 1969, Salomon Mbutcho a sillonné plusieurs pays africains durant sa vie. Très soucieux de venir en aide aux communautés défavorisées, il mène diverses actions pour leur faciliter le quotidien. Ses dons aux associations caritatives togolaises s’inscrivent dans cette démarche.

Celui de ce vendredi contribuera sans nul à donner un coup de pouce au Centre d’Aide Sociale Saint André. Situé à Adétikopé (banlieue nord de Lomé), cette structure accueille des filles vivant en situation de grande précarité, défavorisées, orphelines, victimes d’abus ou de violences, ou encore laissées pour compte.

Le centre compte actuellement 78 filles dont 34 permanentes à l’internat. Elles apprennent la coiffure, la couture et la cuisine pour 2 à 3 ans et à des frais dérisoires. A la fin de leur parcours, il leur est délivré un diplôme de fin d’apprentissage pour leur permettre de s’insérer dans la vie professionnelle pour devenir autonomes.

Vue partielle des bénéficiaires présentes lors de la cérémonie

Par ailleurs, le centre leur octroie l’accès à des activités parallèles comme le chant, la danse, l’alphabétisation, la pisciculture, le jardinage et l’élevage.

En ce qui concerne les besoins de l’orphelinat, ils se résument surtout à des besoins d’ordre alimentaires, matériels. Le centre manque également de ressources humaines notamment de  de psychologues ou d’encadreurs psychosocial.

Les personnes désireuses de soutenir cet orphelinat peuvent contacter les numéros suivants : 90 85 95 01 / 93 63 76 20.