Archives

Catégories

Méta

Citoyenneté

Togo : Le CEJP-Aného promeut le vivre ensemble et l’engagement à la citoyenneté responsable

(Société Civile Médias) – Le Conseil Episcopal Justice et Paix (CEJP) du diocèse d’Aného veut œuvrer pour la consolidation de la démocratie, de l’Etat de droit et de la décentralisation au Togo. Son projet « Consolidation de l’engagement des leaders d’opinion, des femmes et des jeunes à la citoyenneté et à la solidarité » s’inscrit dans ce sens. L’initiative, prévue sur les trois prochaines années, entend accompagner les populations et les groupes identitaires pour un vivre ensemble, un éveil et un engagement à la citoyenneté responsable.

A en croire ses initiateurs, le projet va travailler à améliorer les connaissances des bénéficiaires sur la cohésion sociale, la démocratie, la citoyenneté, l’approche « budget participatif », la mobilisation des ressources et autres. Il prévoit également des émissions radiophoniques, des initiatives communautaires ludiques et socioculturelles, des rencontres bimestrielles des jeunes et des femmes avec les autorités.

« A travers ce projet, il s’agit pour le CEJP d’accompagner le gouvernement dans la mise en œuvre du programme national de développement (PND) en son axe 3 qui vise le renforcement des capacités institutionnelles et humanitaires appropriées pour relever les défis de développement », explique le Révérend père Dominique Kokou Gagnon, coordonnateur diocésain du CEJP.

Les autres activités programmées dans la mise en œuvre de ce projet sont la mise en place des comités locaux de gouvernance participative, ainsi qu’un concours annuel « meilleures pratiques de recevabilité » au sein des communs bénéficiaires.

le projet « Consolidation de l’engagement des leaders d’opinion, des femmes et des jeunes à la citoyenneté et à la solidarité » cible 1330 bénéficiaires dont 280 leaders d’opinion, 840 jeunes et 210 femmes de 14 communes dans les 5 régions économique du Togo, soit deux communes dans chacun des 7 diocèses. Il a été lancé le 12 avril à Attitongon, chef-lieu de la commune Bas-Mono 2.

Leave a Response