Archives

Catégories

Méta

Environnement

Togo : L’ONG JVPMR va recenser la population des éléphants du Parc de Fazao-Malfakassa

(Société Civile Médias) – Dans le cadre du projet « Développement durable basé sur la promotion des moyens de subsistance respectueux de la biodiversité autour et dans le Parc de Fazao-Malfakassa » l’ONG Jeunes Volontaires pour la Promotion du Monde Rural (JVPMR) procédera, très prochainement, au recensement de la population des éléphants dans et autour de ce parc national situé entre la région de la Kara et la région Centrale.

Ce recensement mobilisera plusieurs personnes, dont des éco-gardes, des forestiers et des populations riveraines autour et dans le parc. Ils seront chargés de dénombrer l’effectif de la population d’éléphants, d’appréhender leur structure d’âge et de sexe   et d’évaluer les menaces auxquels ils sont confrontés.

Le recensement sera aussi l’occasion de faire la cartographie des aires de répartition et les couloirs de déplacement aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur du parc ; de connaître la taille moyenne des troupeaux, leurs comportements alimentaires et les caractéristiques écologiques des habitats de prédilection.

Les données recensées contribueront, au finish, à l’adoption des mesures de gestion appropriées, à leur conservation et à la réduction des conflits hommes/éléphants.

En vue de ce recensement, un atelier organisé du  06 au 12 avril à  Sokodé par l’ONG JVPMR, a permis de renforcer les capacités des personnes impliquées en inventaire sur la biologie et la vie sociale des éléphants d’Afrique, de leur expliquer les dispositions de l’étude et la méthode d’inventaire par la marche pour compter et inventorier les populations d’éléphants dans et autour du parc national Fazao-Malfakassa.

D’une superficie de 192 000 hectares, le parc national de Fazao-Malfakassa est le plus grand du Togo. Outre des éléphants, il abrite des buffles, des antilopes, des phacochères, etc. Ce parc est aussi un abri idéal pour les oiseaux migrateurs, les primates, les reptiles et beaucoup d’autres espèces animales.

Leave a Response