Archives

Catégories

Méta

Lutte contre la corruption

Togo : Awa Nana ne recevra les instructions « d’aucune autorité politique, administrative et législative »

(Société Civile Médias) – Chargé de mettre en œuvre le processus de déclaration de patrimoine des hautes personnalités et des agents de l’Etat du Togo, le Médiateur de la République, Awa Nana Daboya, ne recevra les instructions « d’aucune autorité politique, administrative et législative », ainsi se déclinent les nouvelles attributions dont elle dispose depuis quelques jours.

De ces attributions, adoptées il y a une semaine par le parlement togolais, on retiendra également que « tous les autres organes de l’Etat lui accordent l’assistance dont il peut avoir besoin pour préserver son indépendance, sa dignité et son efficacité ».

La nouvelle mouture indique par ailleurs que « le Médiateur est une autorité administrative dont l’indépendance est garantie par la Constitution, les lois et les règlements ». En plus, « il gère librement les ressources humaines, matérielles, administratives et financières qui lui sont affectées dans le cadre des lois et règlements en vigueur ».

Désormais renforcé par ces nouvelles attributions, le Médiateur de la République devrait pouvoir organiser rapidement ses services et prendre les dispositions nécessaires pour commencer les premières déclarations, dans un pays où très peu de gens croient en l’effectivité de la déclaration des biens par les plus hautes autorités.

Mais en attendant d’être situé, une chose est au moins sûre, avec ces nouvelles attribution accordées au Médiateur, le Togo marque un pas supplémentaire vers l’accomplissement de cette formalité républicaine qui devrait promouvoir la transparence dans l’exercice des fonctions publiques, garantir l’intégrité et la probité des serviteurs de l’Etat et prévenir l’enrichissement illicite.

Leave a Response