Archives

Catégories

Méta

Eau et Assainissement

Togo : WEMA pour des journalistes aguerris sur les thématiques eau, hygiène et assainissement

(Société Civile Médias) – Former et promouvoir des journalistes spécialistes des questions d’Eau, hygiène et assainissement, c’est l’un des défis que compte relever Wash and Environmental Media Alliance (WEMA). L’organisation a outillé, en fin de semaine dernière, une vingtaine de journalistes sur ces thématiques.

La formation, tenue le 26 mars à Lomé, a été axée sur le thème « Les journalistes face aux défis de la protection de l’eau dans nos sociétés ». Elle avait pour finalité d’inciter les hommes de média à être pointus et aguerris sur les questions de l’eau, hygiène et assainissement et s’inscrit dans le cadre de la Journée mondiale de l’eau, célébrée le 22 mars dernier. L’objectif est de doter les participants de notions utiles pour décrypter les situations de crise d’eau et en faire un plaidoyer convainquant.

« Les journalistes ont des notions globales sur ces questions. Mais nous voulons maintenant qu’ils se spécialisent un peu plus. En marge de la célébration de la Journée mondiale de l’eau, nous avons donc voulu nous réunir pour partager nos connaissances et expériences et outiller plus encore ces hommes de médias. Cet atelier leur a donc permis de cerner beaucoup plus leurs responsabilités en ce qui concerne ces questions et de se constituer en exemple auprès des populations », fait savoir Kiki Kodjo Tassi, président de WEMA.

Dans les détails, il s’est agi d’outiller les journalistes participants sur l’eau, l’hygiène, l’assainissement en lien avec la protection de l’environnement ; de les aider à comprendre le thème de la journée mondiale de l’eau de cette année ainsi que ses implications ; de renforcer les capacités rédactionnelles des journalistes sur l’eau, l’hygiène et l’assainissement afin que ces derniers puissent jouer leur partition dans le secteur de l’eau au Togo.

Pour Julien Evenyon, participant à cette rencontre, au-delà de donner l’information, le journaliste doit être aujourd’hui plus qu’un éducateur. Et pour y parvenir, il lui faut se spécialiser sur des questions et thématiques bien précises afin qu’on sente qu’il maitrise son sujet lorsqu’il prendra la parole.

« La question de la spécialisation n’est pas vraiment encrée dans notre métier. Mais aujourd’hui, il faut faire un effort pour tendre vers cela. Et WEMA a donc voulu nous faire ce petit rappel sur l’environnement notamment les questions d’eau, hygiène et assainissement. Cette rencontre d’échange m’a permis de voir qu’au-delà des questions économiques et politiques, il y a des thématiques que nous vivons au quotidien et que nous pouvons exploiter. Je sors donc de cette formation avec une vision beaucoup plus large des questions environnementales et celles liées à l’eau » précise Julien Evenyon.

La formation, il faut le rappeler, a été organisée avec l’appui technique des ONG CONGAT/ICB et la Chaine de l’espoir.

Leave a Response