Archives

Catégories

Méta

Education

Togo : L’étude sur l’état des lieux de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle présente ses premiers résultats

(Société Civile Médias) – Commanditée par l’Institut de Coopération Internationale de la Confédération Allemande pour l’Education des Adultes (DVV International), l’étude sur l’état des lieux de  l’alphabétisation et de l’éducation non formelle au Togo dévoile ses premiers résultats. Un atelier de restitution organisé vendredi 19 février à Lomé sera l’occasion de présenter les contours de cette enquêtes de terrain aux acteurs concernés.

Organisée par le réseau PAMOJA-Togo et DVV International en collaboration avec le ministère togolais de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation, cette rencontre d’une journée réunit des représentants des ministères et directions régionales, des organisations de la société civile, des partenaires techniques et financiers et des médias. Elle se veut un cadre  de  mobilisation de  tous  pour  relever  les  principaux  défis  de  budgétisation,  de  leadership, de renforcement de capacités et coordination, afin que l’alphabétisation et l’éducation non formelle  soit un véritable processus participatif engageant pour toutes les parties prenantes.

A en croire ses initiateurs, elle sera, pour les participants, l’occasion de discuter des réalisations et des acquis en matière d’alphabétisation et d’éducation non formelle ; de faire le bilan des efforts déployés ; de capitaliser sur les avancées et initiatives des différents acteurs et partenaires, sur les expériences innovantes et les démarches et stratégies à dupliquer et généraliser ; et d’émettre des recommandations pour continuer vers les prochaines étapes.

Table d’honneur à l’ouverture de l’atelier (à droite, Martin Westphal)

« Cette rencontre sera également l’occasion de faire un état des lieux sur l’avancement de la mise en œuvre collective et participative de la Stratégie nationale de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle, et une opportunité pour réaffirmer l’engagement des acteurs nationaux et des partenaires du Togo impliqués dans l’éducation des adultes et la mise en œuvre des Objectifs du Développement Durable (ODD) et en particulier l’ODD 4 qui constitue la synthèse des ambitions concernant l’éducation, visant à ‘‘assurer une éducation inclusive et équitable de qualité et à promouvoir des possibilités d’apprentissage tout au long de la vie pour tous’’ d’ici 2030 », explique Martin Westphal, Directeur régional DVV International Afrique de l’Ouest.

En somme, l’atelier de restitution de l’étude sur l’état des lieux de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle au Togo vise cinq objectifs majeurs à savoir : présenter la  méthodologie adoptée et le processus d’élaboration de l’étude sur l’état des lieux de l’alphabétisation et de l’éducation non formelle au Togo,  et  présenter  les  premiers  résultats  des  enquêtes de terrain ; faire  le  bilan  des  6  années  de  mise  en  application  de  la  stratégie nationale  de  l’alphabétisation  et  de  l’éducation  non  formelle  et identifier les réponses aux défis de mise en œuvre identifiés ; faire le point sur  les  efforts déployés  et  les  réalisations en  matière d’alphabétisation et d’éducation non formelle, tirer les  principales leçons  apprises et de formuler les recommandations pertinentes pour renforcer l’efficacité de l’action commune.

« Il s’agira également mobiliser et associer les institutions publiques, les acteurs locaux, la société civile, les médias, les partenaires techniques et financiers et toutes les parties  prenantes dans la mobilisation des efforts nationaux en matière d’alphabétisation et d’éducation non formelle, puis de partager  certaines  expériences  et  initiatives  en  vue  d’identifier  une approche  coordonnée  d’élaboration  des  grandes  orientations  de  la stratégie d’intervention de DVV Internationale au Togo pendant les 3 prochaines années en  matière d’alphabétisation et d’éducation non formelle », fait savoir Françoise Gnofam, Présidente du Conseil d’administration de PAMOJA-Togo, réseau partenaire de DVV International sur le projet.

PAMOJA signifie “ensemble” en langue Kiswahili. PAMOJA-Togo, il faut le rappeler, est un réseau composé de praticiens et sympathisants de l’approche “Reflect” qui s’occupe de l’Education des adultes. “Reflect” est une approche de développement communautaire et de changement social qui permet aux groupes marginalisés de comprendre et d’influencer les dynamiques de pouvoir ayant un effet sur leurs vies, à travers la validation de leur savoir-faire et savoir être, l’alphabétisation et la communication. PAMOJA-Togo est composé de 25 structures intervenant dans l’alphabétisation et l’éducation non formelle, alors que PAMOJA-Afrique de l’Ouest est composé des réseaux de 14 pays membres que sont : le Bénin, le Burkina Faso, la Guinée-Bissau, la Guinée, la Gambie, le Ghana, le Libéria, le Mali, le Niger, le Nigeria, le Sénégal, la Sierra-Leone ; le Togo et le Maroc.

Photo de famille

Leader dans le domaine de l’éducation des adultes et dans celui de la coopération au développement, DVV International soutient l’apprentissage tout au long de la vie depuis cinquante ans dans le monde entier et apporte son aide à la création et la consolidation de structures durables d’éducation des jeunes et des adultes. Sur le continent, DVV International travaille en Afrique de l’ouest (Mali, Togo), en Afrique du nord (Maroc, Tunisie), en Afrique australe (Afrique du Sud, Mozambique, Malawi) et en Afrique de l’est (Ethiopie, Ouganda, Tanzanie).

Leave a Response