Archives

Catégories

Méta

Eau et Assainissement

Togo : Projet “PAGE” dans le sous-secteur d’adduction d’eau en milieu urbain, quelles retombées pour le canton de Vakpossito ?

(Société Civile Médias) – Bonne nouvelle pour le canton de Vakpossito. La localité, située  dans la commune d’Agoè-Nyivé 3, bénéficiera des retombées de la mise en oeuvre du Projet d’Appui à la Gouvernance Économique (PAGE) dans le sous-secteur d’Adduction d’eau en milieu urbain (AEMU). L’ONG Centre de Recherche-action pour l’Environnement et le Développement Intégré (CREDI) est chargée de son exécution.

Initiative du ministère de l’Economie et des Finances, ce projet entend améliorer la qualité et l’accessibilité des services publics d’eau potable dans le canton de Vakpossito. Ceci, à travers la promotion du dialogue entre le gouvernement et les organisations de la société civile et l’accompagnement des OSC dans le suivi de la délivrance des services d’eau potable aux populations.

L’exécution de la troisième composante du projet, qui va durer un an, est confiée à l’ONG CERDI. Cette composante ambitionne de sensibiliser les usagers de l’eau et les services prestataires dans le secteur sur le bon usage de l’eau et des bornes fontaines. Ce volet va également œuvrer pour l’amélioration de l’accessibilité aux bornes fontaines et la qualité de l’eau. Il entend également travailler sur la fixation du coût de l’eau afin qu’il soit à la portée des usagers dans la zone du projet.

L’initiative prévoit par ailleurs le renforcement des capacités des fontainiers et des comités eau sur la gestion efficace des ressources en eau ainsi que les prestataires services publics en matière de l’eau afin d’améliorer leurs services.

« Le projet va consister à collecter de façon trimestrielle des données relatives au niveau de la satisfaction des usagers afin d’améliorer les services du sous-secteur et aussi contenir le coût de l’eau dans toutes les zones », a indiqué Flévi Kossi Mensah, coordonnateur de l’ONG CREDI.

Le projet, il faut le rappeler, a été lancé le 12 février dernier dans la commune d’Aggoè-Nyivé 3.

Leave a Response