Archives

Catégories

Méta

Education

Togo : Le CCD Notsé s’active pour relever le défi de l’exclusion scolaire des enfants handicapés

(Société Civile Médias) – Alors que l’exclusion des enfants en situation de handicap est encore fréquente dans la commune Haho 1, le Comité cantonal de développement de Notsé (CCD Notsé) entend travailler pour renverser cette tendance. Les enseignants faisant partie des acteurs les plus concernés par le sujet, le CCD Notsé a donc choisi d’initier ceux du cours primaire sur la question du handicap et de l’éducation inclusive.

Tenue les 9 et 10 février, cette initiative, qui s’inscrit dans le cadre du projet « Promotion des droits des enfants et jeunes dans le canton de Notsè », est piloté par le CCD Notsé en partenariat avec Plan International Togo et avec l’accompagnement de l’association Synergie et Développement. Son objectif est de doter les enseignants de Notsé d’outils indispensables pour une meilleure pratique des classes inclusives.

Table d’honneur lors de l’ouverture de la rencontre

 « Nombreux sont les enfants qui sont encore discriminés ou rejetés à cause de leur handicap. Des actions s’avèrent alors indispensable en vue de leur intégration. Les enfants en situation de handicap doivent être acceptés et doivent pouvoir participer au même titre que les autres enfants » a fait savoir Christian Afamondji, président du CCD Notsè, avant de souligner l’importance du geste du Plan International qui a mis le développement des enfants au cœur de ses actions.

 « Nous disons un grand merci à Plan International qui a accepté de nous accompagner sur ce projet d’éducation inclusive après avoir doté quelques écoles du canton en rampes. Cette formation va permettre aux enseignants d’avoir les techniques appropriées pour travailler avec les enfants en situation de handicap », a t’il ajouté.

Si les us et coutumes continuent d’avoir de l’influence sur le handicap, les enseignants bénéficiaires sont dorénavant appelés à détecter précocement les types de handicap et trouver des solutions pour y remédier.

« Ce sont les enseignants qui ont le contact direct avec les enfants. Ils sont maintenant mieux informés sur l’accompagnement des enfants et peuvent désormais mieux faire ce qu’il faisait déjà. Au delà du milieu scolaire, ils sauront également être un relai auprès des communautés pour un changement de mentalité », indique Dieudonné Kossi Dansou, psychologue de l’éducation et l’un des formateurs.

Cette formation a permis aux bénéficiaires d’avoir des notions de bases pour mieux suivre les enfants handicapés notamment les textes en vigueur, le langage de signe et d’autres signes.

« Une chose est d’accepter les enfants dans les classes, l’autre chose est de les accompagner pour leur adaptation et réussite. Avec cette formation, je saurai mieux encadrer les enfants handicapés avec qui j’avais souvent des difficultés »,  se réjouit Adjo Kougblénou, enseignante et participante.

En prélude à cette formation, des rampes ont été installés dans quatre écoles du canton de Notsè. Au total 50 enseignants ont bénéficié de cette formation qui sera poursuivi dans les jours à venir.

Leave a Response