Archives

Catégories

Méta

Santé

Togo : ‘‘Handicap International’’ associe les médias à la promotion de la santé mentale

(Société Civile Médias) – Au Togo, les professionnels de médias sont invités à un meilleur traitement de l’information en vue de la promotion de la santé mentale et d’un changement de mentalité envers les personnes en situation de handicap. C’est le souci de ”Handicap International” qui estime qu’il est grand temps pour les journalistes togolais de réaliser des sujets plus professionnels en ce qui concerne les deux thématiques.

C’est pour atteindre cet objectif que 25 journalistes togolais ont été formés du 28 au 30 octobre à Lomé. La rencontre, axée sur le thème « Rôle des médias dans la promotion de la santé mentale au Togo », a été organisée avec l’appui de l’Agence Française de Développement (AFD). Il s’agissait, pour Handicap International, de leur donner les outils  nécessaires pour le traitement des informations  liées à la santé mentale et au handicap.

« Les journalistes jouent un rôle fondamental dans la construction et la transformation d’une société. Mais nous avons constaté que sur nos différents médias, il y a un manque de sujet concernant la santé mentale. Pire, pour les médias qui en parlent quelques fois, on a remarqué qu’ils ne maitrisent pas totalement le sujet », estime Georges ATTATI, chef programme à Handicap International.

Erreurs professionnelles dans le traitement des informations, difficultés au niveau des terminologies quand il s’agit d’aborder le sujet, les écarts sont nombreux. Et pour Edwige APEDO, consultante média et sur les droits de l’enfant, une formation est nécessaire pour éclairer la lanterne des hommes de médias sur la question.

Plusieurs modules ont donc meublé les trois jours de formation et concerne entre autres la santé mentale et la maladie mentale ; les causes des troubles mentaux ; les acteurs et leurs rôles en santé mentale ; les dispositions légales relatives à la santé mentale.

Les participants ont également été formés sur la discrimination fondée sur le handicap ; le mécanisme de protection des droits des personnes handicapées et la Convention relative aux Droits des Personnes Handicapées (CDPH). Les journalistes ont par ailleurs reçu des notions sur les lignes directives en ce qui concerne la production de l’information sur les médias et le traitement de la problématique du handicap dans et par les médias.

« Cette formation, il faut l’avouer, m’a permis d’apprendre énormément sur la santé mentale et sur le handicap. Je crois qu’il me sera plus facile d’en parler au moment d’aborder ces thématique afin d’éduqer et de sensibiliser la population sur les deux thématiques », se réjouit Eugénie GADEDJISSO TOSSOU, journaliste et animatrice de l’émission ‘Top Santé’ sur une radio de la place.

« Nous attendons des journalistes formés une maîtrise totale du sujet, notamment  des terminologies afin qu’ils parviennent, à travers leurs organes, à changer les mentalités au niveau de nos communautés et de nos populations », a conclu Dr Saliou SALIFOU, consultant et psychiatre à l’hôpital psychiatrique de Zébé.

L’atelier de formation, il faut le rappeler, s’inscrit dans le cadre du projet « Santé mentale et soutien psycho-social aux personnes souffrant de troubles mentaux et de détresse » mis en œuvre par Handicap International Togo depuis 2018.

Leave a Response