Archives

Catégories

Méta

Démocratie/GouvernanceMouvements citoyensUne

Togo: La raison de l’interdiction de la manifestation des forces vives «Espérance pour le Togo»

(Société Civile Média) – Raison valable ou motif fallacieux évoqué pour justifier une énième interdiction d’une manifestation au Togo comme l’estiment certains ? La question demeure. Toutefois, c’est la raison évoquée par Fogan ADEGNON, président de la Délégation spéciale de la commune de Lomé, pour interdire la marche silencieuse et citoyenne que comptait organiser les forces vives ‘‘Espérance pour le Togo’’ ce samedi 1er juin.

« J’ai l’honneur de porter à votre connaissance qu’après vérification, votre association ne dispose pas de base juridique légale », a écrit M. ADEGNON dans une lettre adressée au révérend-père Pierre Marie Chanel AFFOGNON, premier porte-parole de cette organisation de la société civile.
Cette énième interdiction de manifester vient justifier la crainte des organisations de défense des droits de l’homme de voir cette situation devenir une règle au Togo, alors que la Constitution garantit le droit de manifester. C’est d’ailleurs la principale raison qui justifie la marche que voulait organiser les forces vives ‘‘Espérance pour le Togo’’.

« Depuis quelques mois, il est difficile de manifester librement dans notre pays le Togo. Plusieurs organisations de la société civile, des syndicats, des organisations des étudiants, des partis politiques ont reçu des messages d’interdiction de manifester. D’autres ont vu leur itinéraire modifié sans aucune concertation avec les organisateurs. Or la liberté de manifester est un droit inaliénable de l’homme. Elle fait partie des droits fondamentaux que tous les pouvoirs doivent respecter », disait récemment le RP Pierre Marie Chanel AFFOGNON pour expliquer cette sortie du 1er juin qui pourrait ne pas se tenir.

Leave a Response