Archives

Catégories

Méta

Démocratie/GouvernanceMouvements citoyensUne

Togo: David Dosseh réclame la libération des autres acteurs de la société civile

(Société Civile Média) – Premier porte-parole du Front Citoyen Togo Debout (FCTD), le Prof David Dosseh se réjouit de la libération, ce jeudi, de 44 détenus politiques et particulièrement des acteurs de la société civile qui figurent parmi ces personnes injustement arrêtées selon lui.

« C’est un soulagement pour nous puisque ces personnes n’ont rien à faire en prison. C’est totalement une détention arbitraire, et nous n’avons cessé de le dénoncer. Donc si aujourd’hui, la justice togolaise a enfin décidé leur remise en liberté, on ne peut que s’en réjouir », a confié l’ancien Secrétaire Général du SYNPHOT à la radio Kanal FM.

Toutefois, a-t-il souligné, cette libération ne suffira à réparer le tort que leur à causer leur détention pendant plusieurs mois. « Cela ne répare pas tout le tort qu’on leur avait causé. N’oublions pas que certains ont perdu leur travail, certains n’ont plus vu leurs enfants depuis plusieurs mois », a fait savoir le Prof David Dosseh.

Bien que satisfait de cette libération, le responsable du FCTD pense que le chef de l’Etat doit libérer tous les autres détenus, notamment les acteurs de la société civile qui croupissent toujours à la prison civile de Lomé.

Jeudi, Joseph EZA et Messenth KOKOROKO du mouvement citoyen NUBUEKE, arrêtés depuis plus d’un an, ont bénéficié de liberté provisoire.

Leave a Response