Droits des détenus : Les dix années d’engagement de la SMPDD honorées lors de la célébration des cinq ans du MNP

Dix années d'engagement au service des détenus et ex-détenus

Jean de Dieu SOVON
4 Min Read

(Société Civile Médias) – Au Togo, nombreuses sont les organisations de la société civile qui lèvent la voix pour le bien-être des détenus. Mais s’il y a une qui se démarque de part son implication dans les plaidoyers et son engagement sur le terrain, c’est Solidarité Mondiale pour les Personnes Démunies et les Détenus (SMPDD). Les efforts de cette organisation ont donc été reconnus et son travail récompensé à l’occasion de la célébration des cinq ans d’opérationnalisation du Mécanisme National de Prévention de la Torture (MNP) du Togo.

L’engagement exceptionnel de la SMPDD dans la prévention de la torture et des mauvais traitements dans les lieux de privation de liberté a été honoré lors d’un atelier-bilan tenue à Lomé, le 20 juin 2024, pour marquer les cinq années d’activité du MNP. L’initiative est organisée par la Commission Nationale des Droits de l’Homme (CNDH). 

La SMPDD s’est vue décerner un diplôme d’honneur. Une reconnaissance de haut rang qui marque une étape importante dans l’histoire de l’organisation, mettant ainsi en lumière ses efforts incessants pour la défense des droits des détenus et des personnes vulnérables depuis dix années.

Le diplôme d’honneur

Me Ohini Lionel Sanvee, président du MNP et vice-président de la CNDH, remettant le diplôme d’honneur à Joël Kessouagni, directeur des programmes de la SMPDD, n’a pas manqué de faire l’éloge de l’organisation.

- Advertisement -

« La SMPDD a montré un engagement sans faille dans la lutte contre la torture et les mauvais traitements, et cette distinction est une reconnaissance bien méritée de leurs efforts. Leur dévouement et leurs actions concrètes ont considérablement amélioré les conditions de vie des détenus », a-t-il déclaré.

Admiratif du travail accompli par l’organisation, Me Ohini Lionel Sanvee met en valeur l’engagement et l’impact positif de la SMPDD sur les conditions de détention au Togo. La réception de ce diplôme d’honneur a également été l’occasion pour la SMPDD de réaffirmer son engagement à poursuivre ses efforts pour la défense des droits des détenus.

Vue partielle des officiels présents lors de la cérémonie

« Cette distinction nous motive davantage à continuer notre mission avec détermination. Nous remercions la CNDH et le MNP pour cette reconnaissance, et nous restons résolus à travailler ensemble pour un Togo où les droits de chaque individu sont respectés », a fait savoir Joël Kessouagni, directeur des programmes de la SMPDD.

Par la voix de Joël Kessouagni, la SMPDD appelle à une collaboration renforcée entre les organisations de la société civile, les institutions gouvernementales et internationales pour continuer à faire progresser la protection des droits humains au Togo.

Depuis sa création, la SMPDD a travaillé sans relâche pour sensibiliser, éduquer et intervenir dans les lieux de détention afin de prévenir la torture et autres mauvais traitements. Grâce à des initiatives variées telles que des formations, des visites de monitoring et des campagnes de sensibilisation, l’organisation a réussi à promouvoir une prise de conscience de l’importance du respect des droits humains dans le système pénitentiaire togolais. Bien qu’il reste encore beaucoup à faire, ces actions ont posé les bases pour une amélioration continue des conditions de détention.